Mairie
Communication

- Loisirs & culture
- Autres intercommunalités
- CIAS
- Droits et Démarches
- Etat civil
- PNR des monts d’Ardèche
- Réalisations et projets
- 2.1.Sommaire
- Autres services
- Communauté de communes
- Contact
- Echanges
- Elections, archives
- Elus & réunions
- Histoire Patrimoine
- La commune
- Manifestations
- Numérique
- SIVOM
- SMEOV
- Vie municipale 2001-2013

 

 

Plan du Site

Annonces

1. - Conformément à l’annonce téléphonique, la mairie est fermée pour cause de congé. Réouverture le 18/08/(aôut 2016)


_

Accès direct aux comptes-rendus des réunions du Conseil Municipal


-  CM du 21/06/2016
-  CM du 19/05/2016
-  CM du 13/04/2016
-  CM du 18/03/2016
-  CM du 12/02/2016
-  CM du 12/01/2016
-  CM du 8/12/2015
-  CM du 12/11/2015
-  CM du 11/09/2015
-  CM du 8/07/2015
-  CM du 5/06/2015
-  CM du 21/04/2015
-  CM du 2/04/2015
-  CM du 27/02/2015
-  CM du 23/01/2015
-  CM du 14/12/2014
-  CM du 14/12/2014
-  CM du 14/11/2014
-  CM du 22/10/2014
-  CM du 03/09/2014
-  CM du 07/07/2014
-  CM du 20/06/2014
-  CM du 22/05/2014
-  CM du 11&25/04/2014
-  CM du 28/03/2014
-  Elections du Maire et de ses adjoints /03/2014

Journal communal

Journal 2016




(JPG)

Journal communal 2016 à feuilleter...





_

Voeux municipaux 2015




(JPG)





_

Journal municipal en ligne.




(GIF)

Lisible sous Calaméo.






_

14 juillet 2014, invitation

MAIRIE
DE
ST APOLLINAIRE DE RIAS
07240

Tél : 04.75.58.16.38
Fax : 04.75.58.09.34
Mél : ma-stapo@inforoutes-ardeche.fr
le 06/07/2014






FETE NATIONALE 14 JUILLET 2014





Comme chaque année la municipalité tient à fêter dignement la fête nationale dans la tradition républicaine :

A 10h15 dépôt de gerbe

A 11h apéritif servi à la population.

A 12 h 30 repas républicain (15 €)




Nous vous espérons nombreux ; il est prudent de s’inscrire pour le repas auprès de Nicole CHAZEL 04.75.58.00.78. ou M. CIMAZ 04.75.84.47.25 ou 06.70.11.37.57 ou MAIRIE (répondeur) 04 75 58 16 38 , avant le 10 juillet au plus tard.




A bientôt !

Le Maire

Michel CIMAZ









_

Les voeux 2014

Un public aussi nombreux que l’an passé, bien que l’effet "nouveaux locaux" soit passé ; un temps d’information, comme chaque année et aussi, comme chaque année, d’échanges conviviaux...

Un public jeune, et de tout nouveaux habitants qui ne pouvaient être là l’an dernier. Par contre les bébés de l’an dernier ont grandi.

C’est d’ailleurs sur ce point qu’interviendra en priorité Michel Cimaz : la remontée démographique avec un taux de natalité de 13,4 - le taux le plus important de la communauté de communes et se situant au-dessus de la moyenne de l’Ardèche... 24 enfants d’âge scolaire (maternelle et primaire), dont 21 scolarisés à Vernoux...

Sont ensuite évoqués les travaux réalisés à Prague et Preynel ; d’autres travaux à prévoir pour en finir avec des trous que les pluies diluviennes de ce début d’année n’arrangent pas... Un déplacement apprécié du Monument aux morts permettant à la fois recueillement et sécurité du public... L’Espace Public nouveau avec la grande salle du conseil, à disposition de la population, et la salle de la Bibliothèque-EPN... Des lieux d’actions culturelles au service de tous, avec des résidences d’artistes de qualité... Une vernissage d’ailleurs prévu le 7 février. [1]

Des remerciements pour Les Rias qui assurent bénévolement et par délégation officielle de service public, le fonctionnement de la Bibliothèque, du Site Internet et de l’Espace Public Numérique... Des arobases de Villes-Internet - 4 puis deux fois 5, et de plus, en 2013, la mention "Ruralité". Des structures, actions culturelles et partenariats qui, par leur qualité, ont contribué à l’obtention de subventions significatives pour la commune.

Le plaisir d’accueillir Folioles, nouvelle association culturelle, qui avait, l’an passé, offert un spectacle pour jeunes enfants de grande qualité et apprécié par tous...

Si vous suivez le parcours d’art, vous passerez nécessairement devant la station d’épuration - écologique, totalement biologique. De plus, un très beau lieu... [2]


(JPG)


Michel Cimaz évoque ensuite l’intercommunalité et le fait que la commune ne soit pas un îlot, appartenant à 18 intercommunalités différentes (PNR, Sictomsed, SDE, SIVOM -et son rôle pour les entreprises et l’emploi local - la Communauté de communes du pays de Vernoux, avec délégation CIAS, culture...)

Une mention spécifique pour le partenariat avec Saint-Jean -des coopérations matérielles et au niveau de ressources humaines qualifiées...

A également été évoquée la pose de nouveaux panneaux dans les hameaux et celle d’un radar pédagogique sur la D21.

Michel Cimaz indique ensuite qu’en réponse à une demande qui leur a été faite, il conduira une nouvelle équipe avec Nicole Chazel, équipe alliant expérience et renouvellement.


Rendant hommage à tous, il rappelle qu’une mairie n’est pas seulement un lieu administratif mais un lieu de rencontres où s’expriment solitude, joies, satisfactions, besoins - avec pudeur et simplicité. La vraie vie, celle des gens modestes...

Les discussions vont se poursuivre autour des tables, avec la dégustation de galettes et autres gâteaux, accompagnés de clairette et de cidre...

La richesse d’une population, dans sa diversité... La richesse de cette diversité...

Et la formule habituelle : "a l’an que ven que si le sien pa mai que le sien pa men"...



_

[1] avec Sébastien Camboulive et Didier Tallagrand. S’est rappelée en apparté l’importance de l’offre culturelle de qualité pour la réussite scolaire et universitaire des jeunes...

[2] et très photographié par le jeune public, cf Fête de la Science...



_

Voeux 2014

Ils arriveront chez chacun, par courrier, dans la semaine...


(JPG)





_

L’A.G. de l’O.T. aux Baraques cette année.

Une salle transformée par une exposition bien préparée par Nicolas Garousse, avec tous documents utiles présentés... Des exposés clairs et nets...

Un mot d’accueil chaleureux du maire...

Un travail apprécié de tous.
Du nouveau accentué depuis l’an passé : le passage au numérique des O.T. Un travail intéressant de la filière et un gros travail personnel de Nicolas.


(JPG)


Un travail important, sinon vital, dans le cadre des évolutions et nécessités actuelles. Des enjeux qui sont soulignés en matière de désenclavement du rural par l’apport de ces urbanités numériques indispensables à la vie quotidienne.

De l’essentiel aussi pour un maillage souple et vivant du territoire, non hiérarchique et centralisé mais ascendant/descendant et transversal. Une condition nécessaire sinon suffisante d’une vie démocratique.

Si l’EPN de saint-Apollinaire-de-Rias, aux Baraques, bénéficie de nouveaux locaux et, bientôt, de nouveaux matériels, il est à déplorer qu’il n’y a pas sur ce canton un seul ordinateur à disposition des usagers. Heureusement donc qu’existent le projet de l’OT et le travail de Nicolas, essentiellement orientés tourisme, mais accueillant aussi, sans doute, semble-t-il aux portables personnels (téléphones, ordinateurs ou tablettes...)

Autre problème soulevé, celui de l’absence d’hébergement pour groupes et particuliers. Un handicap majeur et rédhibitoire pour le développement du tourisme sur ce plateau, comme pour celui des résidences d’artistes ou simples particuliers toujours à la charge du bénévolat des particuliers, au détriment d’autres tâches... Quand les gens vont coucher ailleurs, notamment dans le sud de l’Ardèche, on ne les revoir plus sur le territoire...

Bref du pain sur la planche pour la nouvelle équipe, mais une situation qui commence à bouger en profondeur grâce, notemment, au travail des OT.

J.Cimaz





_

L’assemblée générale du Crédit Agricole aux Baraques en 2013

Dans la nouvelle salle, une affluence record... L’article d’Arlette et Nicole Chazel...

Désormais notre nouvelle salle Municipale nous permet de répondre favorablement aux nombreuses demandes pour différentes manifestations (assemblées génerales, rencontres diverses, réunions et fêtes de familles...) et c’est avec un très grand plaisir que nous y répondons. !

Effectivement c’est le 20 février dernier que avons eu l’honneur d’accueillir l’Assemblée Générale de la Caisse Locale du Crédit Agricole de Vernoux.

Tout d’abord c’est Michel Cimaz, maire, qui a souhaité la bienvenue à tous les participants puis dans son intervention très appréciée, il a souligné le fort partenariat avec le Crédit Agricole pour le financement de cette salle adressant même ces mots vers les représentants de cette Banque « Vous êtes là chez vous .. ! »


(JPG)
Les mots d’accueil de Michel Cimaz et l’évocation du Label Villes-Internet communal.


Ce à quoi n’a pas manqué de répondre le dirigeant du Crédit Agricole que des paroles semblables ne sont pas toujours entendues et qu’elles ont été les bienvenues et porteuses d’un message très fort vis à vis des valeurs mutualistes défendues par cette banque.


(JPG)
L’intervention du Président Chabanas


Cette rencontre s’est déroulée sous la direction de Philippe Chabanas, président de cette Caisse locale et de son équipe d’administrateurs, accompagnée de Frédérique Julien, directrice de l’agence de Vernoux-en-Vivarais, de Jean-Clement Muchielli directeur de Vernoux -Alboussiére et ST Peray et de Eric Campos directeur adjoint de la Caisse du Crédit Agricole Sud Rhone-Alpes.


(JPG)


Plus de 80 personnes fort attentives ont assisté aux divers comptes-rendus et interventions ainsi qu’aux projections de films. Les différents rapports et résolutions ont été approuvés à l’unanimité ainsi que les administrateurs renouvelés.


Ensuite, Jacqueline Cimaz, présidente de l’association les RIAS, dans une intervention remarquée, a présenté l’attribution du label « ville Internet » pour 2013 avec en plus la mention « ruralité » à la commune de St-Apollinaire de Rias ; cette association a également participé aux « CA d’OR 2012 » du Crédit Agricole.


(JPG)
Le service public d’évaluation formative offert par Villes-Internet


(JPG)
Utilisation de l’évaluation externe de Villes Internet pour régulation interne


(JPG)
Quand "Ruralité" rime avec réduction de la fracture culturelle.


Une projection de ces CA d’OR a fortement intéressé les participants. Les CA d’OR sont des récompenses attribuées pour des initiatives innovantes de professionnels et associations au bénéfice du développement territorial. Puis des informations par un représentant d’une caisse locale de la Drôme et des échanges ont suivi sur le thème « votre Banque Coopérative soutient la recherche sur la maladie de Parkinson menée par des chercheurs de Climatec, centre de recherche clinique CHU Grenoble. »


(JPG)
Un exposé passionnant


Un grand moment a été celui de l’intervention du directeur général adjoint du crédit agricole Sud Rhône Alpes et responsable du site de Valence.
Dans un langage clair, précis, plein d’une grande rigueur et se voulant accessible à tous il n’a pas manqué de donner à l’assemblée une bouffée d’air pleine de sérénité et d’espoir dans un contexte économique plutôt trouble. Il a souligné le caractère mutualiste de la Banque fondé sur des valeurs de solidarité, de responsabilité et de proximité. Son exposé a confirmé également sa solidité, son engagement et son action face à la crise, elle continuera à jouer pleinement son rôle au service de l’économie accompagnant les projets de ses clients, particuliers, agriculteurs, professionnels et entreprises ainsi que les collectivités locales.



(JPG)
Eric Campos


De longs et chaleureux applaudissements ont suivi cette intervention, les participants, confiants et rassurés ont été invités à poursuivre échanges et discussions autour d’un agréable buffet préparé par un restaurateur local.

La soirée s’est poursuivie dans une ambiance très conviviale.


(JPG)
Laurence Brunel, conseillère municipale à St-Apo et administratrice de la caisse locale du CA.


(JPG)
Un temps convivial


Un grand moment dans une salle très appréciée de tous, bien chauffée, bien éclairée et à la taille parfaite des besoins de notre commune et même de notre territoire !

Une salle qui plait puisque dans la même semaine s’est tenue également l’Assemblée Générale de l’Office du TOURISME du Pays de Vernoux en Vivarais (à suivre)

Nicole Chazel, 1ère adjointe






_

Beaucoup de monde...

Beaucoup de monde pour ces voeux municpaux à la population.

Le maire, Michel Cimaz, entouré de ses conseillers a précisé, pour chacun, le rôle et le travail, a exprimé sa satisfaction de recevoir la population dans la toute nouvelle salle du Conseil, avec visite à la demande de la Bibliothèque et de l’EPN, totalement rénové également, et en passe de devenir lieu de promotion des arts numériques.

Cette rencontre a été l’occasion de présenter les réalisations de l’année, en rendant hommage au travail de tous les collaborateurs, de parler de projets d’avenir et de se rencontrer entre personnes de la commune, y vivant ou y travaillant. Les échanges conviviaux se sont poursuivis en partageant les traditionnelles galettes...



Voeux municipaux, final du discours


Curiosité pour la nouvelle salle ? Intérêt pour les projets municipaux ? En tous cas, un nombre inégalé de personnes, plus de quatre-vingt dix, qui ont applaudi chaleureusement l’activité de l’équipe municipale et des bénévoles qui l’entourent...

Michel Cimaz


Se retrouver dans un petit livre numérique entre album souvenir et 1ère pierre d’une nouvelle période à construire avec ce bel outil que représentent la salle municipale et la Bibliothèque EPN.



Même pas le temps de parler ou de dire bonjour à tous.

Et de nouvelles inscriptions en bibliothèque et rendez-vous en EPN !



_

Voeux 2013


(JPG)



(JPG)


(JPG)


Voeux municipaux, ce dimanche 20 janvier à 15h, aux Baraques, dans la nouvelle salle communale.





_

Réception communale pour les voeux 2012


La dernière fois qu’ils ont lieu dans une salle communale qui,

vidée de la Bibliothèque et du PAPI,

parait immense,

en attente de réfection...

Des murs tachés, meurtris et marqués par des traces d’exposition passées, suinte la fin d’une époque - ses hauts et ses bas, et l’irréristible développement d’activités et réflexions qui ont posé la nécessité de la réfection des lieux - ici comme à la mairie - pour laquelle l’existence d’une grande salle - salle du Conseil - s’imposait...


(JPG)


Les habitants sont là, "anciens" et "nouveaux", mêlés. Très nombreux... Certains devront partir tôt, comme Robert Combe, pris par ses obligations à l’Harmonie-fanfare de Lamastre dont il est musicien et président. D’autres arriveront plus tard, comme ce groupe d’enfants et jeunes, amené par Nicole Bertholon à l’issue de l’atelier théâtre avec Christian Bontzolakis...

Après temps d’échanges informels, Michel Cimaz, maire, présente ses voeux, en s’appuyant sur le diaporama qu’il a réalisé.

Voeux, bilan et nouvelles...

_- Remerciements aux agents - Martine Deloche, Michel Fayard et Véronique Noualy, la secrétaire de mairie, qualifiée, compétente et toujours aimable...

-  Remerciements aux élus du Conseil municipal...

-  Bienvenue aux nouveaux habitants et à la dernière-née - Lola au foyer de Xavier Vareille et Valérie Pellegrin...

-  Emotion pour évoquer ceux qui nous ont quittés - Jeanne Boeuf, Raymonde Bouix - la plus grande lectrice de la Bibliothèque - qui venait si souvent dans cette salle... Marcel Couret, Lydie Brunel née Rochedieu - et qui avait reçu, la Medaille des Justes attribuée à sa maman pour avoir caché le jeune Caen à Echiol, en 1944...

Un mot aussi pour ceux qui sont à l’Hôpital-hospice : Léa André, Alice Juston, Marthe Risson...

Beaucoup d’émotion pour évoquer l’hospitalisation brutale de Guy Delarbre, conseiller municipal.


(JPG)


Au-delà des voeux de santé, bonheur, réussite, il souhaitait à tous de réaliser ce que, eux, souhaitaient ; et avait prévu de terminer par le traditionnel "A l’any que ven..."


Après avoir évoqué rapidement ces évènemnts traditionnels qui marquent, rythment la vie locale et alimentent le patrimoine immatériel - comme colis de Noël, vente des brioches de l’ADAPEI, fleurissement des bâtiments publics, repas des Anciens... il insistait sur le nouveau.

-  l’illumination de l’église, très belle, qu’on vient voir de loin, efficace et économe en électicité, écologique...

Bientôt ce sont les vitraux dont la réparation va être achevée...

-  la station d’épuration  ; une technique écologique mise en place - où travaillent les vers de terre - un très beau résultat... Et le désenclavement du "village" par le haut, particulièrement apprécié par ses habitants...

-  Les 4 arobases 2011, label Villes-Internet maximum pour une première inscription... Saint-Apollinaire-de-Rias, le plus petit village de France à avoir une telle récompense, loin devant de nombreuses grandes villes. Il évoquait les incidences locales inattendues de cette labellisation et l’aménagement de l’EPN [1].


(JPG)


Il remerciait l’Association Les Rias qui, par convention, fait vivre cet espace et la Bibliothèque... Les Rias qui font partie du réseau départemental des structures de diffusion de l’Art contemporain, animé par le Conseil Général et qui, de par la qualité reconnue de leur travail dans le domaine de la culture numérique, envisagent, dans ce cadre, de faire de ce nouvel EPN un lieu d’exposition et diffusion des arts numériques. [2]

Ensuite après avoir présenté le montage financier, il faisait découvrir les plans de la salle du Conseil, de l’EPN/Bibliothèque et des espaces communs. Des travaux qui ont commencé...

Les discussions se poursuivaient en petits groupes autour des galettes et rafraichissements.

Nicole Bertholon et Nicole Chaudier en profitaient pour découvrir l’installation provisoire de la bibliothèque/EPN. A cette occasion, l’herbier de Paulette Vignal [3] a été très soigneusement déposé sur une table...

Jacqueline Cimaz


(JPG)



NB. Un temps fort aussi, la rencontre avec Vincent Grive, sur laquelle nous revenons par ailleurs, et l’entrée dans le numérique de Pascal Bouit par la modélisation...

_

[1] le PAPI est Espace Public Numérique officiellement reconnu au niveau national

[2] Ceci n’excluant
-  ni la poursuite du sentier d’art, la conception, modélisation... numérique d’une oeuvre pouvant être un des nouveaux critères de l’appel d’offre...
-  ni la poursuite de l’utilisation du temple pour des expositions... Juste, peut-être y faire mettre téléphone et Live-box...

Ce nouvel EPN, le parcours d’art, le Temple, trois pôles liés pour une entrée réfléchie, créatrice et citoyenne dans l’Ere du Numérique. L’immersif, on y est, qu’on le veuille ou non, le submersif, non ! Les réseaux sociaux oui, mais sans occulter une dimension artistique indispensable à la projection dans l’avenir !

[3] qui a fait le tour du monde -ces plantes d’ici, précisément des Baraques (pas du Mézenc !) - carte d’identité de ce lieu précis, contrepoids de la planétarisation de la commune par Google Earth, Maps et ce Google Street qui voit jusque dans la cuisine de Paulette et floute même la tête des chiens et des ânes...



_

Voeux 2012 aux habitants...




Vous pouvez les feuilleter,

du nocturne - illuminations obligent - au diurne,

constructeurs !








_

Temps convivial pour les voeux municipaux 2011


Beaucoup de monde pour cette « cérémonie » des vœux qui se veut un moment de rencontres conviviales.

Le maire, Michel Cimaz, a extrait du bilan de l’année quelques points forts : la construction de la station d’épuration entièrement « écologique » sans consommation d’énergie, au moyen de procédés naturels ; les réalisations d’œuvres d’art plastique à Combier et à la source de la Dunière ; le succès du site internet municipal animé par Jacqueline Cimaz et Fatima Mana, qui reçoit une moyenne de près de 200 visites par jour et qui a été classé par l’association villes internet comme un des 50 meilleurs sites de France.

Michel Cimaz remerciait chaleureusement le personnel municipal pour son dévouement, sa compétence et son amabilité, Martine Deloche, Michel Fayard et surtout Véronique Noualy, qui vient de réussir brillamment au concours de rédacteur territorial....avec un 18/20 à l’oral....


(JPG)


Un rapide point sur l’intercommunalité, en particulier sur le CIAS, animé par 4 « baraquins ». Le multiaccueil, inauguré par le Préfet récemment, fonctionne au de là des prévisions les plus optimistes et bientôt l’ouverture d’une structure destinée à l’animation des jeunes sont les réalisations d’une intercommunalité sociale active.

Quant à l’avenir, il pourra s’appuyer sur une population de 160 habitants, en constant rajeunissement ( 6 naissances pour un seul décès )...un accroissement de population qui rend nécessaire la construction d’une salle municipale.


(JPG)
Jeune public, activité retrouvée encourageante pour le devenir de la lecture...


Enfin , pour bien montrer que si St Apollinaire de Rias est à la pointe de l’informatique, elle puise ses ressources dans la tradition, le groupe « patois » fort d’une trentaine de personnes au sein de l’association Les Rias en est un vivant exemple et c’est en patois que Michel Cimaz présentait ses vœux... « A l’an que vén, si lé sien pas maï, qué lé sien pas mén »





_

Voeux municipaux 2011




(JPG)

et l’annonce de la réception municipale

J.Cimaz





_

Les honneurs de l’Internet citoyen...

(JPG)


Le journal cite notre dernière initiative proposée et revient sur "le journal intime d’une bibliothèque rurale..."


(JPG)


Un bel hommage à Mendy, Fanny, Clémence... mais aussi aux autres - à Marie des Ponts, Régine, Fatima, Michèle, à Marie-Claude et Christophe, à Sylvette et ses amis du MARAF, une ruralité qui chante et fait vivre son patrimoine, , même entre Ardèche et pampa...

J.Cimaz





_

Distinction du label Ville Internet 2011


pour la "forte volonté politique" et son impact "sur le déploiement d’usages citoyens de l’internet" dans la collectivité.


(JPG)


La déclinaison de cette volonté en quelques points :

-  Choix de faire vivre la ruralité, notamment au travers de divers réseaux, de l’eau à la communication en passant par les services à la personne.

-  Choix de la création d’une Bibliothèque Municipale avec PAPI, et d’un site Internet.

-  Délégation par convention, de la gestion et de l’animation de la Bibliothèque-PAPI et du site à une association culturelle, encouragement au déploiement de formations et recherches-actions dans et hors les murs, par l’équipe du PAPI, soutien aux Fêtes de l’Internet et à d’autres manifestations...


Des résultats tangibles au niveau de la quantité et de la diversité du public touché, de la diversité des pratiques et niches d’utilisation, des certifications B2i adultes, de la démultiplication des acquis avec les partenariats scolaires, les échanges par le webmaster [1], la vie créée ainsi dans le seul lieu de rencontres communal avec ces formes-veillées où l’on se voit et s’écoute sur le site, où on explore... avant partage d’un goûter [2] Et puis il y a aussi les sorties in situs du site [3]...


Michel Cimaz, maire, est ravi de cette promotion pour sa commune.

303 labels attribués dont 52 pour les plus hautes distinctions, ce qui signifie que le site de Saint-Apollinaire-de-Rias fait partie des 52 sites communaux ou intercommunaux retenus dans ce cadre en France !


(JPG)


L’équipe qui anime et fait vivre le PAPI et le site était ravie et chacun interprétait la distinction de Villes-Internet comme une reconnaissance du travail effectué, de 50 à 60, voire 70h par semaine en moyenne... sans compter les nécessaires lectures de livres ou documents imprimés ou sur écran...

Le maire, Michel Cimaz, et une ou plusieurs représentantes de l’équipe webmastrice/rédactrices dont Jacqueline Cimaz et Fatima Mana, seront présents à Saint-Médard-en-Jalles les 13 et 14 janvier.


(JPG)


Une distinction qui irrigue l’équipe, les Inforoutes de l’Ardèche, sans lesquelles rien ne serait, les réseaux régionaux qui suivent notre travail, mais aussi tous les auteurs de "livres numériques" - même modestes, tous ceux, qui, d’une manière ou d’une autre, ont contribué à l’enrichissement du site...


Jacqueline Cimaz (webmastrice)


(JPG)
Initiatives envoyées, les dates d’envoi sont dates de réenvoi qui ont servi à un classement logique des initiatives, de haut (la dernière - ponctuelle) en bas : étapes et, en final, le projet de fond 2011.


NB. A noter que nous avions envoyé une nouvelle initiative avant que le Maire ne reçoive la lettre de Ville Internet. Hasard ? Non ? Une initiative pour la seconde quinzaine de mars, qui, sur la lancée des publications numériques, des présentations en réunions de réseaux régionaux, et des apports, notamment de Formavia, se situe au confluent du Printemps des Poètes, de la Fête de l’Internet et du projet artistique des Rias "Du recueil de mémoire à l’écriture transmedia". Un projet émergent qui devait se structuer pour être présenté en AG.



_

[1] de demandes de location ou renseignements aux contributions à une réflexion de fond sur le numérique ou la démocratie participative...

[2] cf aussi, le court-circuit créé entre "patois", art contemporain et technologies d’aujourd’hui...

[3] grâce au câble Ethernet de 100 mètres



_

Affluence à la réception municipale 2010 !


Une population rajeunie, et de nouveaux habitants...

Près de 70 personnes au total venues dès 16h ou un peu plus tard.

Une salle préparée et décorée par le Conseil Municipal, très largement mobiblisé.


L’intervention de Michel Cimaz, maire.

"Bonsoir. Merci d’être venus aussi nombreux, comme sont nombreux ceux qui ne pouvant venir nous ont écrit. La population croît, de 155 à 160 cette année. 17 jeunes enfants ; une naissance prévue cette année et un mariage...

Cette présentation des voeux offre une occasion de se rencontrer, de rencontrer les nouveaux et de faire un rapide tour d’horizon de ce qui s’est passé et de ce qui va se passer.


Cette année nous avons terminé le Chemin des Muletiers qui est devenu voie communale, avec un enfouissement des réseaux et la création de la voie - où un dernier point noir devrait se résoudre.

Nous avons également goudronné le Chemin des Bruyères et l’entrée du Chemin de Bravay.

Il y a aussi l’entretien courant, l’élagage, le curage des fossés, les "emplois" [1]. C’est chaque année 50 tonnes de gravier et 15 à 20 tonnes de goudron qui servent à reboucher les trous et empêchent la dégradation des chaussées. C’est aussi la mise en place de socles pour les poubelles, une tentative de fleurissement des abords de la mairie par Nicole Chazel et Michel Fayard.


(JPG)


Tout ce travail au quotidien accompli avec compétence par le personnel communal que je tiens à remercier : Michel Fayard, toujours dévoué et de bonne humeur, et Véronique, elle aussi de bonne humeur, et très impliquée dans la vie de la commune.

Et puis il y a la Bibliothèque avec Fatima, Jacqueline, qui ont su la transformer en E.P.N. (Espace Public Numérique) où on dispense des formations, comme pour l’expérimentation B2i Adultes... Après quelques difficultés, le Ministre de l’Education Nationale, Luc Chatel, vient de le reconnaître comme diplôme d’Etat.

La Bibliothèque, c’est le prêt de livres, mais c’est aussi la préparation à la lecture numérique, une révolution dans la lecture.

Le site Internet Municipal est très regardé depuis sa création, 127 498 visites depuis sa création au 1er janvier [2], 52148 en 2009, plus de 180 visites par jour. C’est un travail énorme.


En marge de tout cela, il y a le travail de l’Association Les Rias, 250 adhérents pour un village de 160 habitants. A noter que l’Association est répertoriée comme structure de diffusion des Arts Plastiques et figure à ce titre dans la plaquette du Conseil Général.

Par ailleurs, l’association va rééditer la thèse d’Alain Sabatier "Religion et politique au 19ème siècle. Le canton de Vernoux-en-Vivarais", très riche et épuisée depuis longtemps.




Alors, pour l’année qui arrive :

-  Nous allons réaliser la station d’épuration du village. L’appel d’offres a eu lieu, et le choix de l’entreprise ERE (qui a fait la station de St-Michel-de-Chabrillanoux). Le marché est passé, les travaux devraient commencer dès que le temps le permettra.

C’est une station écologique, qui ne recourt à aucune source d’énergie, avec des roseaux pour la filtration...



-  Second projet et souci : la salle ici. Nous souhaitions mettre la Bibliothèsue-EPN en haut, avec accès de plein pied par passerelle et faire une salle municipale en bas... Mais il n’y a pas de crédits : rien de l’Etat. Et la dernière réunion de Cap Territoire ne s’est pas bien passée du tout. 15 000€ pour 120 000€ de travaux, le reste à la salle Nodon, et rien pour la voierie.


Sur le plan intercommunal, il y a deux structures qui ont réalisé, le SIVOM et le CIAS.


Le SIVOM : ça a été l’eau à Saint-Julien-le- Roux. Une opération qui devait prendre 10 ans et a été réalisée en 2 ans.


Le CIAS : la crèche à Châteauneuf, dans le Temple désaffecté. Les travaux se déroulent rapidement : les 2 dalles sont coulées : salle en dessous et rez-de-chaussée. Un gros travail, 80% de subventions obtenues. On travaille sur le fonctionnement pris en charge à 75% par la CAF ; un projet qui a le soutien de l’Etat. L’ouverture est prévue en septembre.

(JPG)



Ce qui m’amène à la création de la Communauté de communes que nous avons tant souhaitée. Cela se fait dans la précipitation, la confusion sur le plan administratif, juridique, politique. On est très mal parti, ou même pas parti du tout ; ça patine, c’est de saison.



Mes craintes sont d’autant plus fondées que sa fiscalité repose uniquement sur la Taxe Professionnelle et qu’on n’en connait pas le produit, pas plus que le fonctionnement exact.

Entre la réforme de la Taxe Professionnelle et celle des collectivités territoriales, il y a beaucoup de soucis à se faire. Et l’Etat nous demande de dépenser moins ! Ce qui n’est pas très difficile quand on n’a plus rien !


Enfin il nous reste l’espoir, l’utopie. Un de mes collègues disait récemment "Faisons des rêves collectifs". Pour ma part, je ne retiendrais que les rêves qui ont une suite bien matérielle.




Voilà ! Malgré ce panorama un peu pessimiste, nous avons la détermination et la volonté de bien projeter la commune dans l’avenir, comme l’ont fait ceux qui nous précèdent et qui ont su les premiers amener le téléphone, l’eau, l’électricité. Nous, nous avons amené le Haut Débit partout, bientôt le Très Haut Débit.


Au nom du Conseil Municipal, je vous souhaite à tous, d’abord, une bonne santé, et que 2010 voit se réaliser vos voeux les plus chers.

"A l’an que ven, si le sièm pas mai que le sièm pas moens."


Je vous invite à partager la galette..."




Les conversations se sont poursuivies autour des tables et jusque dans l’entrée. Certains ont fait connaissance.

D’autres ont demandé le livre de Sylvette Béraud-Williams, mais les trois exemplaires en prêt sont sortis. D’autres ont proposé de donner des livres à la Bibliothèque. Et un des nouveaux habitants a été surpris de la qualité de notre rayon poésie, y découvrant Calaferte et Obsidiane...

Une jeune plasticienne nous a parlé de son travail et un jeune photographe du sien, pendant que les enfants se montraient fascinés par les livres.

Il s’est aussi parlé du patois et échangé quelques mots en patois...





_

[1] vieux terme pour désigner le bouchea des trous dans les chaussées.

[2] 129 000 au 31 janvier (Note webmastrice)

Réception municipale le 30


à 16h aux Baraques, salle municipale...

(JPG)





_

Voeux 2010

du Maire et du Conseil Municipal


(JPG)


Recto-verso plié :

-  carré 1 : 1ère de couverture
-  rectangle : p2 et 3
-  carré 2 : 4ème de couverture

La spécificité de cette carte : elle comporte des photos de plusieurs habitants de la commune, et, surtout, une image conçue et travaillée pour cet usage, à partir d’une photo, en Bibliothèque, par Fanny, 10 ans...


Pour feuilleter la carte, cliquer ICI

(JPG)


(Carte de voeux sous liseuse Calaméo .)





_

Implication, convivialité et bonne humeur


pour cette présentation des voeux 2009.

Après un temps d’échanges informels, Michel Cimaz intervenait pour informer à l’occasion de cette nouvelle année et présenter voeux et projets municipaux.

(JPG)


Il se félicitait de la présence d’une large assistance, rajeunie mais croisant les âges et origines... Une belle occasion pour population ancienne et population nouvelle de faire connaissance...

(JPG)

Il rappelait les travaux effectués dans la commune :

-  les chemins classés,
-  l’aménagement de la maison Péatier,
-  l’adduction d’eau à Combier, Combelantard, Martel...et son coût...
-  l’ADSL...
-  les "petits aménagements" : bancs , panneaux, poubelles...
-  le "Carrefour des Résistances", oeuvre d’art reconnue...

et évoquait aussi ceux effectués par le SIVOM, avec, notamment, l’adduction d’eau à Saint-Julien-le-Roux, et le CIAS, avec la mise en place en cours d’un multi-accueil à Châteauneuf...

Il saluait au passage la compétence des personnels - collaborateurs compétents et expérimentés des élus - notamment Véronique Noualy, secrétaire de mairie, Michel Fayard, employé municipal, et pour le CIAS, Hélène Rochier qui assure des permanences périodiques dans la commune.

(JPG)


Il parlait ensuite des besoins et projets,

-  non finalisés : la salle municipale, l’éclairage de l’église, un restaurant-bistrot de pays...

-  et, finalisés : la station d’épuration dont le terrain est acquis, entièrement écologique, les chemins -le chemin des Muletiers- et la Bibliothèque, pour laquelle un dossier est monté chaque année...

Un atout supplémentaire cette année pour la Bibliothèque avec un article et un message de Bertrand Callenge, Conservateur général des Bibliothèques, qui cite en exemple la Bibliothèque Municipale de Saint-Apollinaire-de-Rias et son site Internet qui a dépassé les 73000 visites en un peu plus de trois ans (plus de 43000 en 2008).

L’équipe a essayé d’anticiper et accompagner les évolutions suscitées par la généralisation de l’Internet, de lieu d’accès au savoir écrit à lieu de production de connaissances - savoirs et savoir-faire, avec les prestations du PAPI, les recherches sur l’Internet, l’expérience vécue, les apports de tous au site et les publications, fruits d’un large travail de collecte et d’écriture...

(JPG)


Il insistait aussi sur les liens et échanges ainsi suscités et entretenus et évoquait un proche voisin, M.Simon, dont les voeux de Nouvelle Calédonie parvenus comme les années précédentes par courriel vont être mis sur le site - un outil très précieux pour les habitants intermittents...

L’obtention des subventions nécessaires à une construction serait vraiment nécessaire, d’autant que la Bibliothèque est bien utilisée - très fréquentée certains jours par de nombreux et jeunes enfants...


Il parlait aussi intercommunalité, citait les participations, avec

-  le SIVOM/CIAS, qu’il préside et qui crée des services publics, 1 million d’euros investis... Saint-Julien-le-Roux, Vernoux, le RAM, la crèche, le minibus, le cycle de conférences prévu...

-  le ValDAC dont il est vice-président...

Tout ceci dans un contexte de crise, d’incertitudes... Des entreprises en difficulté...

Mais on se laisse pas décourager et continue à oeuvrer pour les services à la population...


Au nom du Conseil Municipal il souhaitait une bonne année à tous -santé sans laquelle rien n’est possible, tous les bonheurs dans la vie personnelle, et il terminait par une note d’espoir.

La bibliothèque c’est aussi ce qui s’y passe, et il évoquait ce monsieur se trouvant dans un état de précarité total, dont le seul intérêt social était le patois, et qui vient d’envoyer un courrier pour préparer la prochaine rencontre "patois", courrier avec une liste de dictons de saison en patois, et leur traduction...

Il insistait sur l’importance de la création de lien social et il clôturait avec un de ces dictons occitans...

Avant d’inviter chacun à l’apéritif...

(JPG)



De nouveaux échanges eurent lieu concernant la valeur locative attribuée aux maisons par les impôts et qui parait souvent exhorbitante.

Quelles sont les modalités de calcul ? les critères. Question à re-poser juqu’à obtention d’une réponse...



Les échanges informels se poursuivirent avec l’apéritif...

Les enfants entrainés par les habitués de la Bibliothèque regardèrent des livres, dessinèrent, commentèrent avec joie "Tartines enfantines" auquel ils étaient trois, ce jour, à avoir participé...

La Bibliothécaire ne résista pas au plaisir de lire une histoire à un petit groupe sur le coussin-tortue...

A noter aussi que certains cédèrent à l’envie d’aller voir le site, d’y chercher leurs proches et de s’y retrouver...


Et de nouveaux savoirs furent produits, ne serait-ce qu’avec la façon d’évoquer avec leurs mots personnels un monde d’autrefois réduit aux relations de proximité avant le développement de moyens de communication rapide...

Et puis aussi des évaluations en apparté sur les nouveaux paquets de Noël, très appréciés avec le choix de produits fins, écologiques, une valorisation de productions locales, une présentation recherchée...

(JPG)


Si une bonne cinquantaine de personnes étaient là, on doit souligner aussi la participation massive des élus et de leurs collaboratrices, institutionnelles et bénévoles...




_

Voeux 2009


(JPG)


La carte de voeu se présente cette année comme un rectangle large et bas..

Donc ici, p 1, p2-3, p4...

Tout à fait de saison avec sa lune glaciale en fleur de gel...


La présentation des voeux à la population aura lieu le samedi 17 janvier, à 18h, à la salle municipale...

Le Conseil Municipal invite à un moment de convivialité à l’occasion de la nouvelle année...





_

Conseil Municipal du 16 décembre...


Le conseil municipal réuni sous la présidence du maire, Michel CIMAZ a voté à l’unanimité :

Fiscalisation participation SIVU Inforoutes : Opposition à la fiscalisation de cette charge.

Adhésion et retrait SIVU Inforoutes : Les adhésions et retrait proposés, sont acceptés,

Construction bibliothèque : Nouvelle demande de subvention au titre de la Dotation Générale de Décentralisation pour les Bibliothèques Municipales, programme 2009,

Travaux voirie : Le curage d’environ 3 Km de fossés a été attribué à l’entreprise SOUBEYRAND de St Basile (07),

Classement voirie : Certaines voies sont classées au tableau de la voirie communale,

Subvention 2008 : Une subvention de 50 € a été allouée à l’Association « Les Restaurants du Coeur » basée à Le Cheylard (07),

Location logement « Péatier » : Le dernier logement est loué à compter du 19 décembre,

Dépassements crédits 2008 : Afin de régulariser certains dépassements, des transferts de crédits sont réalisés en interne,





_

Compte rendu Conseil Municipal du 14 octobre 2008

Commune de ST APOLLINAIRE DE RIAS


Le conseil municipal réuni sous la présidence du maire, Michel CIMAZ a voté à l’unanimité :

-  Classement voirie : Le chemin rural dit « des Baraques aux Charives » est classé dans la voirie communale et est renommé « Chemin des Muletiers »,

-  Location logements : Deux logements ont été attribués (logt dessus mairie + logt « Péatier »)

-  Assainissement « Le Village » : Acquisition de deux parcelles appartenant à M. ANDRE Alain pour la création d’une station de traitement des eaux usées + complément de subvention sollicité auprès de l’Agence de l’Eau et du Conseil Général pour la réalisation des travaux,

-  Subvention 2008 : Une subvention de 100 € a été allouée à l’Association « Les Amis d’Espérance » dont le siège est sur le territoire communal,

-  Soutien aux services publics : Soutien aux hôpitaux et maternités de proximité et aux services publics en général,

-  Communauté de Communes : Représentation de 6 délégués pour Vernoux et 3 délégués pour les 6 autres communes, souhaitée par le Conseil Municipal,

-  Dégâts orages septembre : Une aide a été sollicitée auprès de l’Etat et du Conseil Général suite aux dégâts causés à la voirie communale.

Le Maire,

Michel CIMAZ





_

Sortie du bulletin communal - octobre 2008...


Ce bulletin comporte 16 pages, et encore un ou des article(s) prêt(s) n’ont pu y trouver place...


Il est totalement téléchargeable par fichiers de 2 pages : p1-2, 3-4, 5-6, 7-8, 9-10, 11-12, 13-14, 15-16.



_









Admiration, émotion et échanges...


Michel Cimaz, Maire, et le Conseil Municipal avaient invité tous les habitants de la commune à venir visiter les trois logements réalisés dans la Maison Péatier  [1], ce vendredi 1er août à partir de 18h30.





Portes ouvertes Résidence Péatier-Couret, vendredi 1er août 2008.


  C’est avec un très grand plaisir que le conseil municipal a accueilli les habitants de St Apollinaire de Rias pour une rencontre toute simple - uniquement entre les gens du pays.


Il était nécessaire de faire découvrir les trois logements créés dans l’ancien café-restaurant Couret-Péatier, si vivant encore dans la mémoire de nous tous.

La population a répondu favorablement ; venus très nombreux, les gens, attirés par la belle façade qui en dit long... ont eu envie d’en voir un peu plus...


A peine entré, tout le monde veut voir ici, là, en bas, en haut, partout...

(JPG)


Le plaisir de la visite se lit sur les visages alors qu’une réelle émotion s’empare de certains qui ont tant connu et fréquenté ces lieux !  


L’endroit et le moment sont propices pour se remémorer la vie qui s’est écoulée là...

Les uns rapportaient des souvenirs, des anecdotes, des recettes de cuisine jalousement gardées par Yvonne [2] - le civet de lièvre, les écrevisses, les petites saucisses, la lotte à l’américaine et sa sauce faite maison bien sûr ; les gâteaux à la crème fraîche et aux framboises...

Les autres écoutent attentivement pour ne rien manquer...


Les langues se délient et une certaine nostalgie s’empare de chacun.. C’est fait... On est encore là, chez Péatier... On peut parler, rire, raconter... le temps n’a rien éffacé, et il n’a même fait que marquer ses traces d’une manière indélébile...

(JPG)


Marcel Gounon, Marc Bouix, Lucien Javelas, les plus âgés rappellent que l’étage abritait la salle de "danse", on y entrait par le côté ouest et le plancher n’était pas des plus solides ; les normes et la conformité n’étaient pas d’époque...Tant pis, on dansait, on s’amusait au rythme du phono dont Jojo, le frère d’Yvonne Péatier avait la charge.

Il s’est même raconté que le phono s’arrêtait si les danseurs n’étaient pas passés dans la salle de café pour consommer quelques verres !...

On venait de loin danser, des communes environnantes et même de Lamastre... Des rencontres se sont faites là et des mariages ont suivi...


Dans le logement du bas, dans l’ancienne salle de restaurant, le fameux placard abritant les apéritifs a été volontairement conservé ; il servira de bibliothèque ou incitera à la déco... C’est qu’il en a vu des clients et entendu des conversations de tous genres... C’est la que l’on "refaisait le monde"...

(JPG)


Mais c’est de la aussi, que - grâce aux valeurs auxquelles étaient attachés les propriétaires de cette maison- de nombreux enfants juifs et leurs parents ont été dirigés vers tel ou tel lieu où ils seraient à l’abri... et sauvés...


La porte toujours ouverte... Bien souvent on entrait par la cuisine...

Un sourire accueillant, des mots simples, chaleureux, on se sentait chez soi et tout le monde pouvait trouver sa place.  

(JPG)


Après la visite, longue et fort agréable, Michel Cimaz, Maire de la commune, a rappelé le projet initial du conseil municipal, la rénovation de ce bâtiment en restaurant ; mais en raison de l’emplacement, de l’accès, des surfaces, le projet s’est vite avéré impossible. Il a alors paru judicieux de créer des logements locatifs.


M.Béchetoille, architecte à Annonay, a été choisi, des plans ont été réalisés, des dossiers très nombreux ont été ouverts (autorisations diverses, permis de construire, dossiers d’appels d’offres, de marchés publics, de financements... Plus de quinze kilos de dossiers !..)


Il a fallu du temps pour les instruire et pour les suivre. Les travaux ont effectivement commencé fin octobre 2007.

(JPG)


Tous les vendredi matin à 9h00, réunion de chantier [3] où étaient présents l’architecte, Monsieur Cimaz, Maire, les différents corps de métier, et moi-même. Nous étions là toujours dans le souci de mener à bien le projet qui nous était confié...avec un architecte dont la compétence est à noter : une parfaite coordination dans les différents travaux, le chantier s’est déroulé dans les temps et dans un climat d’entente parfaite. C’est ainsi que la réalisation est aujourd’hui ce qu’elle est...


S’agissant d’une réhabilitation, chaque logement est unique et a ses particularités.


Tous différents, ces trois logements ont un charme indiscutable, propre à l’ancien.

Nous avons voulu préserver le cachet de cette ancienne maison et le mettre en valeur en conservant le crépi sur les façades et les encadrements d’une couleur différente - comme autrefois.  




La soirée s’est terminée dans une ambiance fort chaleureuse, aux couleurs locales, après un apéritif copieux servi dans l’ancienne salle de restaurant en raison de l’orage qui a perturbé notre projet initialement prévu dans le jardinet du bas.

(JPG)


Nous avons souhaité une très longue vie à ce bâtiment qui a tourné une page de son histoire. Mais une autre s’ouvre devant lui.

Dès à présent, avec plaisir, nous allons accueillir les nouveaux locataires.


  Nicole Chazel   Photos Jacqueline Cimaz et Nicole Chazel. 



_

[1] qui seront mis en location à compter du 1er septembre

[2] cf dans un autre registre, "la maison Péatier", le beau texte écrit par Fatima Mana (6 ou 7ème article dans la page)

[3] cf les comptes-rendus illustrés réguliers...



_

Conseil municipal du 17/06/08, compte-rendu




Présents : Michel Cimaz, Nicole Chazel, Robert Taconnet, Jacques Boit, Francois Bouix, Laurence Brunel, Nicole Chaudier, Guy Delarbre, Geneviève Gréco, Nathalie Jouin.

Excusé : Alain Fulchaire.

Madame Finiels, empéchée n’a pas pu être présente parmi nous.


Ordre du jour :

-  Echange avec Mme Finiels, Conseillère Générale.
-  Vote des subventions.
-  Emplois voirie 2008
-  Renouvellement ligne trésorerie.
-  Convention office du tourisme
-  Questions diverses.


Des subventions ont été votées à differentes associations qui en ont fait la demande.

Emplois voirie 2008 : ils ont été confiés à l’entreprise Chareyron de St Sauveur de Montagut qui fournit un camion et un chauffeur.

La commune a désigné Gilbert et Michel Fayard ainsi que Georges Lamouroux pour aider aux differents travaux, cela pendant environ une dizaine de jours.

Travaux avec une épareuse : ils ont été confiés à Anthony Bois de meme que les travaux pour un entretien des fossés par un tracto-pelle.

Renouvellement ligne trésorerie : la demande en a été faite auprès d’un organisme bancaire.

Convention office du tourisme : elle ne sera pas renouvelée et sera dénoncée avant le 31 décembre 2008.

Questions diverses :

-  repas habituel du 14 juillet,
-  élections sénatoriales de septembre 2008 : vendredi 27 juin réunion du Conseil Municipal pour élire 1 délégué titulaire et 3 suppléants.

Geneviève Gréco et Nicole Chazel





_

Voeux municipaux




(JPG) Le Maire, Michel CIMAZ, assisté de Nicole CHAZEL 2° adjointe, remercie la nombreuse assistance qui a bravé le mauvais temps pour cette cérémonie, l’occasion d’une rencontre entre anciens et nouveaux habitants du village.


C’est par un hommage à Jean VALLA, adjoint et mémoire du village, décédé récemment, que Michel CIMAZ a débuté le bilan de l’activité municipale 2007.


Une activité 2007 qui a vu l’aboutissement de plusieurs dossiers délicats :

(JPG)

-  Le schéma général d’assainissement qui a été approuvé, puis

-  la carte communale approuvée par le Préfet.

Ce sont deux dossiers compliqués qui ont demandé beaucoup de temps et de travail mais qui sont absolument nécessaires au développement d’un village en pleine expansion (déjà 5 permis de construire ont été accordés).

Début 2007 le recensement a confirmé cette tendance, si la commune a perdu constamment des habitants depuis 1851, elle vient de stopper cette évolution puisqu’elle passe de 119 habitants en 1999 à 160 aujourd’hui grâce à l’arrivée d’une population jeune ; à titre d’exemple la commune compte 11 collégiens, 6 élèves en école élémentaire et 9 élèves en maternelle.

-  La commune participe directement à l’accueil de nouveaux habitants puisqu’elle construit 3 logements sociaux dans l’ancienne maison Péatier (livraison prévue juin 2008).

-  Les dernières habitations qui souhaitaient être reliées au réseau d’eau potable l’ont été dans les quartiers de Combier, Combelantard par les travaux du SIVOM, les quartiers de la Combe et Martel sont équipés grâce à une entente avec la commune de St Basile ; ainsi St Apollinaire est la commune qui a le taux d’habitants reliés au réseau le plus important du canton .

-  Il en est de même pour l’ADSL puisque 100% des foyers peuvent y avoir accès.

-  Dans ce domaine des communications, le site internet municipal est très regardé (30000 visites depuis sa création, une moyenne de 114 visites par jour actuellement, émanant de plus de 35 pays différents....)

-  Dernier dossier en date, l’étude pour la réalisation d’une station d’épuration au village vient d’être approuvée, un projet très « développement durable » qui fonctionnera avec un système de filtre de roseaux sans consommation d’énergie.


(JPG)




Michel CIMAZ a évoqué aussi le travail qui est fait dans les nombreux syndicats intercommunaux auxquels participent les délégués de la commune et en particulier les réalisations marquantes du SIVOM et du CIAS du canton de Vernoux dont il est Président, élu par les délégués des communes toutes tendances confondues :

-  Le gymnase intercommunal de Vernoux et sa chaufferie au bois qui chauffe également la piscine communale de Vernoux (coût très bas c’est comme si l’on payait le litre de fuel 15 centimes d’€ HT),

-  La solution propre, écologique et économique au traitement des boues de la station d’épuration de Vernoux,

-  Le grand chantier de l’adduction d’eau à la commune St Julien le Roux....ainsi que dans des quartiers difficiles d’accès - à Boffres , Vernoux, Châteauneuf, Silhac, et ... St Apollinaire.

-  Tout le programme de recherche en eau à Fauriel pour maîtriser nos ressources en eau dans les décennies à venir...

-  Dans le cadre du CIAS, en plus de toute l’aide administrative pour constituer les dossiers dans le domaine social (APA, CMU,RMI.....), le travail accompli dans le domaine de l’accueil de la petite enfance a été reconnu par l’Etat et a reçu le label Pôle d’Excellence Rurale ( seulement 7 en Ardèche) et la convention cadre signée par Michel CIMAZ, le Préfet et Christian ESTROZZI, ministre de tutelle, en mars, permet par l’apport de crédits importants de créer un Relais d’Assistantes maternelles intercommunal (qui fonctionne déjà), une amélioration de la crèche de Lamastre, la création d’une crèche à Alboussière et une crèche sur le secteur de VERNOUX (pour cette dernière l’architecte vient d’être choisie)...

Des réalisations, votées à l’unanimité, qui offrent des services à la population, aident à la vie des entreprises, et au développement de l’emploi sur le secteur...


(JPG)


Il abordait ensuite le renouvellement de l’équipe municipale. Il se représente avec une équipe féminisée, paritaire, et rajeunie...


Après ces quelques exemples de réalisation et ces informations, Michel CIMAZ a présenté à chacun, au nom du Conseil Municipal, des vœux de bonne santé, de bonheur, de réalisation des projets personnels et a terminé en patois : « A l’an qué ven, si lé sien pa maï, qué lé sien pa men. »


Les conversations se sont enuite poursuivies en petits groupes autour du buffet...

Une soirée agréable et convivialeanciens et nouveaux habitants de la commune étaient ravis de faire connaissance...




_

Conseil Municipal du 12 novembre 2007, compte-rendu





-  REPUBLIQUE FRANCAISE
-  Département de l’Ardèche
-  Commune de ST APOLLINAIRE DE RIAS


COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 12 NOVEMBRE 2007


-  ELECTION D’UN ADJOINT

Après avoir rendu un hommage unanime à Jean VALLA, 2° adjoint récemment décédé, le conseil municipal a procédé à l’élection d’un adjoint. Nicole CHAZEL a été élue 2° adjointe ; elle sera également déléguée au SICTOMSED.


-  DEMANDE D’ADHESION AU PARC NATUREL REGIONAL DES MONTS D’ARDECHE

La Charte du PNR est en phase de révision, son périmètre est en cours de discussion. Un refus d’entrer dans ce périmètre écarterait toute possibilité de l’intégrer dans l’avenir. Le conseil demande à l’unanimité son intégration au périmètre du PNR


-  CONVENTION AVEC LA POSTE

Le conseil décide à l’unanimité d’autoriser le maire à signer une convention avec la Poste. Cette convention doit permettre la distribution du courrier avec plus de précision.

Dans ce cadre il sera procédé à la numérotation des habitations dans les lieux-dits : Rossignol, le Vernat, le Village, Dounon.

Par ailleurs la voie qui sera aménagée et goudronnée entre la mairie et les Charives dans la zone constructible de la carte communale retrouvera son nom initial « Chemin des muletiers » ; pour plus de commodité la numérotation sera de type linéaire.


-  CLASSEMENT DES CHEMINS DANS LE DOMAINE PUBLIC COMMUNAL

Afin de terminer la procédure de classement des chemins entretenus par la commune dans le domaine communal il est nécessaire de faire appel à un géomètre. Après consultation, c’est l’offre de M.TONSON-DUJARDIN, géomètre au Cheylard, qui est retenue.


-  LE POINT SUR LES DOSSIERS EN COURS

Les travaux de réalisation de 3 logements sociaux dans l’immeuble Péatier avancent maintenant normalement après un démarrage un peu lent.

L’étude concernant la future mini station d’épuration au village est pratiquement terminée. Le cabinet Merlin, chargé de l’étude, en fera une présentation publique, probablement dans le courant du mois de décembre.

Le point sur l’Intercommunalité est fait après la visite du Préfet au SIVOM.





_

Site municipal

Les 24000 visites dépassées à la mi-novembre 2007.





Possibilité d’accéder au site de la préfecture pour avoir connaissance d’informations de dimension départementale



_

Nouveau Bulletin Municipal



_

Sortie du numéro de juillet 2007 de St Apo - Infos


(JPG)





_

Pages 2 et 3
Pages 4 et 1

Voeux 2007

Outre l’envoi par courriel et courrier, les voeux seront directement adressés à la population, lors d’une réception amicale, le 19 janvier.

_

(JPG)


_

Compte-rendu du Conseil Municipal du 5 octobre

Zonage carte communale

Le conseil approuve définitivement et à l’unanimité le zonage tel qu’il a été initialement établi par le CAL07 - une légère modification étant apportée pour préserver une parcelle agricole dans la zone des Baraques. Le document ainsi que le schéma d’assainissement seront mis à l’enquête publique dès que le tribunal administratif aura nommé un commissaire enquêteur.

Terrain sous le temple

La commune achète le terrain situé sous le parking du temple et désigne le cabinet DUNOGIER pour effectuer les opérations d’arpentage.

Logements immeuble Péatier

La commune, après avoir confié au cabinet d’architecture BECHTOILE l’étude technique, passe une convention avec le CAL07 pour monter les dossiers sociaux

Fourrière

La commune confrontée au problème des chiens errants avait demandé à adhérer à l’organisme le plus proche basé à Valence. Devant le refus de celui-ci pour cause d’éloignement, la commune décide de porter le problème devant le Préfet.

Syndicat Eyrieux clair

La commune, nouvelle adhérente à ce syndicat, désigne Michel CIMAZ et Nicole CHAZEL comme délégués.

Presse

Le premier petit journal de la commune vient de sortir. Il a été envoyé à tous les habitants. Vous pouvez aussi le télécharger. La carte de voeux 2006 du Maire et du Conseil Municipal a été jointe à l’envoi.

(JPG)

St-Apo Infos Janvier 2006


Réalisation : Inforoutes de l'Ardèche -- PackWeb -- Spip --