Mairie
Manifestations

- Communication
- Loisirs & culture
- Autres intercommunalités
- CIAS
- Droits et Démarches
- Etat civil
- PNR des monts d’Ardèche
- Réalisations et projets
- 2.1.Sommaire
- Autres services
- Communauté de communes
- Contact
- Echanges
- Elections, archives
- Elus & réunions
- Histoire Patrimoine
- La commune
- Numérique
- SIVOM
- SMEOV
- Vie municipale 2001-2013

 

 

Plan du Site

14 juillet 2015

Il n’est pas encore possible de communiquer l’heure de la cérémonie du dépôt de gerbe. Par contre, l’apéritif sera servi à partir de 11h30, le repas républicain à 12h30 (inscriptions :15€)

S’inscrire auprès de Nicole Chazel (0475580078) ou de Michel Cimaz (0475844725 ou 0670113757) ou en mairie (répondeur : 0415581638) avant le 10 juillet au plus tard.


(JPG)



_

8 mai 2015

Des participants qui, en dépit de l’heure et du temps, ont tenu à célébrer la date du 8 mai.


(JPG)


La Libération, la fin des combats et des camps. Une période qui a marqué l’histoire, avec la Sécurité sociale, le droit de vote des femmes...

11 novembre pluvieux

Beaucoup de pluie cet automne 2014, ce qui n’a pas empêché la présence de nombre d’habitants... Après les diverses allocutions des représentants des Anciens combattants, du maire, Michel Cimaz, la lecture des noms s’est poursuivie avec Nicole Chazel, 1ère adjointe, Jean-Marie Mengin, puis François Juston, conseillers municipaux. Temps de recueillement, puis dans des conditions très difficiles, sous la pluie, Robert Combe, musicien, et par ailleurs, 2ème adjoint, a joué la Marseillaise avec son tuba... Une délégation remarquée et appréciée des chasseurs...


(JPG)


(JPG)


(JPG)




(JPG)


La cérémonie a été suivie d’un pot permettant de conviviaux échanges, parfois très instructifs...

Quant à Robert Combe, il est vite parti pour poursuivre, dans d’autres communes, toujours sous la pluie, son travail de musicien-citoyen.

NB. Outre le tuba, l’appareil photo a souffert de la pluie, d’où une étrange torsion des images difficile et parfois impossible, à corriger...


Jacqueline Cimaz





_

14 juillet 2014, cérémonie, rencontre & banquet républicain...

Un temps frais en cette heure matinale imposée par les multiples demandes de participation faites à Robert Combe, notre musicien attitré.

Dans son allocution, le maire, rappellait l’historique de la Fête Nationale et des valeurs républicaines.

Ensuite le traditionnel "pot" était l’occasion de rencontres et d’échanges intergénérationnels, et interculturels...

A l’heure du déjeuner, tous entraient dans une salle bien aménagée et décorée. Là le maire rappelait le sens du Banquet Républicain où tous, quelles que soient leur condition et leurs convictions, se retrouvent à la même table pour déguster le même repas. Il évoquait également l’état civil et le taux de natalité.

A propos de l’utilisation de la salle, il rappelait la baisse des subventions et se félicitait que la construction ait été faite lorsqu’il était encore possible d’en obtenir.

Il revenait à cette occasion sur le travail significatif effectué sur le numérique, le site, et les réseaux via le site - dans la commune et au-delà, et sur le rôle important du label Villes-Internet qui en a découlé pour l’obtention des subventions.

Une salle bien utilisée...





Ensuite un délicieux repas, préparé par notre traiteur habituel, des échanges, des histoires et des chants, et même quelques pas de danse...

Et tout au long, la chance d’avoir les prestations de Robert Combe et de son tuba...

La richesse de la population dans sa diversité.


Michel Cimaz





_

8 mai 2014

Une cérémonie fraiche mais où l’émotion est à son comble quand Robert Combe joue le chant des partisans...


(JPG)


(JPG)


Michel Cimaz


NB. A noter que les deux jeunes artistes en résidence dans le cadre de "Mémoires de clandestinités" étaient présents, très intéressés, et ont fait beaucoup de photos dont ils devraient se servir...






_

11 novembre 2013 au nouveau monument aux morts

Cérémonie

-  Dépôt de gerbes par le Maire et la Conseillère Générale

-  Lecture du message des Anciens Combattants par la jeune Fanny Juston

-  Lecture du message du Ministre des anciens combattants par le Maire, Michel Cimaz

-  Et une première : une belle Marseillaise interprétée au tuba par Robert Combe.


(JPG)


(JPG)


(JPG)


(JPG)


(JPG)


(JPG)


(JPG)





Un pot a suivi dans la grande salle, à l’abri du mistral... Quelques uns ou unes en ont profité pour visiter la Bibliothèque-EPN.Et puis les discussions se sont poursuivies en groupes...


(JPG)


(JPG)


(JPG)


Et là les deux petits-enfants de Marcel Bélingard se sont montrés fascinés par les masques ! D’où quelques photos...

Et une étonnante, spontanée et jubilatoire reconnaissance du chien de Marcel.


(JPG)


Dommage qu’ils n’aient pu voir la projection en 3m des cartes du panorama du Fraysse... Magnifiques... Et la carte de Marcel... A une autre occasion...


JC

_

14 juillet 2013

Inauguration du nouveau monument aux morts, apéritif bavard et Banquet Républicain en mots et musique

Le 1er Calameo de Sabine Tourtois avec fantaisies sur images [1], accès par liens avec deux de ses vidéos publiées sous Daily Motion - où l’on entend des voix et, surtout, Robert Combe et son tuba...

Liens vers le site, intégré et lien rajouté pour accès au n) d’ISBN...





Un grand pas en avant et une avancée rapide vers le B2i...

L’accès direct aux vidéos :

-  


Quand Robert Combe apporte du nouveau... par f100001045203142



14 juillet participatif avec R.Combe par f100001045203142


J.Cimaz





_

[1] ou restitution de découvertes et travail

De commémoration en fleurs, un printemps convivial

Une cérémonie où conseillères municipales et 1ère adjointe étaient toutes présentes pour lire les noms et faire vivre la mémoire du territoire - un territoire dont la ruralité était peuplée de ces ombres résistantes, furtives, précautionneuses et audacieuses qu’évoquait Marcel Bélingard alias Mattéo dans la résistance...


Un temps d’échanges en mairie où trônent les panneaux de Villes internet. Mais les réseaux administratits mais pas seulement, y sont familiers à chacun...


Un arrêt sur image devant lilas et fleurs avec l’impression que "ça y’est le printemps est là !

Ce qui n’était et n’est toujours pas si évident...

Jacqueline Cimaz





_

8 mai 1945. 8 mai 2013.

La dernière commémoration où les participants sont sur la D21, le silence ou les voix étant troublés par le passage de voitures de plus en plus nombreuses.


(JPG)


Pour ce 14 juillet 2013, la cérémonie aura lieu au nouveau monument aux morts, à gauche à l’entrée de l’espace municipal agrandi et rénové.

L’objet des conversations ; convivialité et réflexions nostalgiques sur le temps qui passe...



-  8 mai 45 /8 mai 2013

Ultime cérémonie sur la D21 ! -> http://www.saint-apollinaire-de-rias.fr/rubrique.php3 ?id_rubrique=66). Le 14 juillet sera célébré devant le nouveau « monument aux morts ».

(JPG)

Un des thèmes d’une discussion à bâtons rompus en mairie...


Ensuite, il s’est agi du temps. maire et 1ère adjointe d’admirer le lilas et les autres plantes... Enfin le printemps ?


J.Cimaz





_

11 novembre 2012


une nouvelle cérémonie avec le concours des Anciens Combattants. Dépôt de gerbe par Michel Cimaz, lecture des textes, appel des noms du monument par Geneviève Greco et Nicole Chazel... Temps de recueillement.

Puis moment de partage, un nouvel essai des lieux, bien accueilli...


(JPG)


(JPG)


(JPG)





_

Un 14 juillet atypique en 2012


sans banquet républicain, pour cause de travaux...

Mais après ! "Y’aura la place pour danser", se chuchotait-il en aparté.

Il est vrai que même en connaissant les plans... C’est beau, vaste, propre et clair... Marcel Gounon, et d’autres, s’extasiaient sur les Velux...

Un peu de patience... Quand même une salle comme ça !

La dernière ligne droite...


—> <script type="text/javascript" src="http://s1.calameoassets.com/calameo-v4/widgets/loader/cloader.js"> —>



_

Commémoration 2012 du 8 mai


Sur fond de temps frais, d’élections et d’avancée des travaux communaux...

Récit ou compte-rendu ?

en images et au choix du lecteur...

sous forme "livre" Calaméo...




—> <script type="text/javascript" src="http://s1.calameoassets.com/calameo-v4/widgets/loader/cloader.js"> —>




Lisible plein écran sur ordinateur ou sous IPad. Possibilité d’envoi par courriel...





_

l’Armistice du 11 novembre 1918


Commémoration de la fin d’une guerre des plus meurtrières.


(JPG)


Avec un temps particulièrement clément et malgré l’heure un peu matinale, nombreux étaient les participants venus accomplir leur devoir de mémoire à l’occasion de la Commémoration de l’Armistice du 11 novembre 1918.

Devant la plaque commémorative apposée sur le mur de la Mairie, aux Barraques et autour du Maire Michel Cimaz, on notait la présence de membres du Conseil Municipal, d’une délégation d’Anciens Combattants, de Madame Martine Finiels, Conseillère Générale, et de Madame Claude Martin, Maire de Vernoux en Vivarais.

Après avoir dépose une magnifique composition de fleurs particulièrement raffinée, tout à fait adaptée à notre Monument aux Morts, Monsieur le Maire a lu des extraits de la Lettre du Président de la République, relatifs à La Commémoration du 11 Novembre 1918.

Puis la lecture des morts pour La France a été faite par les élues présentes : Laurence BRUNEL, Nicole CHAUDIER, Nicole CHAZEL. [1]

Monsieur le Maire, ensuite, a fait observer une minute de silence et a invité les participants à partager en Mairie, boissons chaudes ou froides et sans oublier petits gâteaux... dans la convivialité traditionnelle...

Cette commémoration est ici un moment très fort, empreint de beaucoup d’émotion pour honorer la mémoire de tous ceux qui ont combattu et sont morts pour la France, pour notre liberté.

C’est un grand moment d’Histoire de notre pays, de notre identité qu’il faut transmettre aux générations futures, un " patrimoine" qui doit etre conservé dans les mémoires et pour que l’on dise " plus jamais ça ! ".

Nicole CHAZEL


(JPG)




Un partage convivial et intergénérationnel


(JPG)





_

[1] Geneviève Gréco s’était excusée pour raison de santé.



_

Transmission de mémoire, de savoirs et de valeurs...


(JPG)


Photo de famille prise à la demande d’une élue admirative et pédagogue, en fin de cérémonie et rencontre en mairie.

L’intergénérationnel...

Du trilobite à la maîtrise du temps, de l’espace extérieur et intérieur, du numérique, l’attachement résistant à la liberté de conscience.

Une des valeurs essentielles et pérennes de ce territoire.

Transmission culturelle, éthique et patrimoniale...





_

Record d’affluence pour ce 14 juillet 2011


le dernier dans cette salle communale polyvalente...

-  Trois temps avec la cérémonie au monument aux morts, l’apéritif, puis le "Banquet" lui-même.


Monuments aux morts :

-  le texte de Michel Cimaz, particulièrement apprécié par les présents, y compris par mos amies allemandes qui ont tenu à le faire savoir :

"14 juillet 1789. La France est en ébullition, en partie à cause du renvoi de Necker par le roi. Un groupe d’émeutiers remonte le Faubourg-Saint-Antoine et part à l’assaut de la Bastille - une prison où, ironie de l’histoire, n’ont guère été enfermés que des nobles qui déplaisaient au roi.

Après une courte bataille les gardes se rendent et les 7 prisonniers sont libérés. Malgré les promesses le gouverneur de la Bastille, Launay, aura la tête tranchée...Ce n’était pas un fait d’armes éblouissant.

Le 14 juillet 1790, la fête de la Fédération célèbre non pas ce combat, mais son symbole : la fin de l’arbitraire, du pouvoir absolu et l’avènement de République et de sa devise "Liberté, Egalité, Fraternité" qui contient toutes les valeurs républicaines.

Mais ce n’est qu’en 1880 que le 14 juillet devient fête nationale, fête de la République.

222 années après d’autres murs sont tombés, d’autres restent encore comme celui qui coupe Chypre en 2, d’autres se construisent dans l’indifférence générale comme celui qui enferme les palestiniens dans leur propre pays, et reste le plus dévastateur et ignoble, le mur de l’argent.

222 ans après, il y bien d’autres Bastilles à prendre. En ce jour de fête nationale il est de notre devoir de rendre hommage à ceux qui sont morts en défendant ces valeurs républicaines et nous allons les appeler."


(JPG)


"Un " 14 juillet " toujours dans la tradition républicaine dans cette commune où les valeurs de la république on toujours été fortement respectées, écrit Nicole Chazel, qui poursuit :

"Après avoir rappelé les valeurs de cette journée, symbole fort de la liberté de chacun, Michel Cimaz, maire, Genevieve Gréco et Nicole Chazel du conseil municipal ont fait l’appel des noms des personnes de la commune décédées à la guerre, puis chacun a respecté la minute de silence et s’est souvenu.

Une cérémonie toujours dans le respect et teintée d’émotion."


Puis le vin d’honneur offert par la municipalité sous l’ancien préau de l’école a réuni bon nombre de personnes et a permis des rencontres et des échanges - tout cela dans une grande convivialité et une bonne humeur partagée.


(JPG)
Derniers échanges quand les convives, pour la plupart, sont déjà à table...


Des échanges larges car certains, empêchés l’après-midi, ont tenu à être présents à ce moment. Des échanges parfois écourtés malheureusement car il faut aller chercher ceux qui habitent un peu loin et ne conduisent pas... [1]


Et puis le banquet...

"Mais il fallait passer au repas républicain dans la salle communale où le nombre de convives a failli nous obliger à pousser les murs... !

Salle communale décorée à souhait, des tables joliment fleuries. Notre ami Marc Bruas avait même apporté de magnifiques glaïeuls de Bravais qui se sont agréablement ajoutés aux fleurs du jardin d’Arlette et Nicole Chazel. A noter aussi la réalisation ingénieuse de Genevieve Gréco qui avait décoré la table ou était servi l’apéritif avec un bouquet fait de branches fleuries avec des brins de laine aux couleurs de la république." écrit Nicole Chazel.


Michel Cimaz, traditionnellement, donnait les dernières informations municipales :

-  la station d’épuration, mise en route depuis la veille. Un chantier régulièrement suivi par les élus de Saint-Apollinaire-de-Rias. Une station entièrement écologique sans utilisation d’énergie sinon celle du poids des effluents avec des particularités de traitement très simples, bien étudiées et enchainées [2]

-  la construction d’une salle municipale et d’un Espace Public Numérique hébergeant la bibliothèque. Des conditions d’autant plus favorables que les quatre arobases obtenues de Villes-Internet par la commune ont permis d’optimiser le plan de financement de cette réalisation.

-  le projet de mise en valeur de la belle église romane de la commune par un éclairage doux et peu gourmand en énergie...


(JPG)


"Après les mots d’accueil de Monsieur Le Maire qui a parlé des nombreuses réalisations dans la commune et des projets en cours, en particulier la salle communale, le repas fin et copieux a été apprécié de tous d’autant qu’il faut noter le service impeccable fort bien assuré par des bénévoles, des dames bien sûr mais également des messieurs qui n’ont pas manqué de bonne volonté, Marc Bruas, Michel Coste et Jean Michel Chazel.

Un moment de partage, d’échanges et rempli de convivialité et de bonne humeur ponctué comme à l’ordinaire par des danses, des blagues et des chants toujours fort appréciés de tous." précise Nicole Chazel.


(JPG)
Photos Nicole Chazel


Des chants, des blagues, un poème...

Des apports pensés maintenant en fonction du site et de l’enregistrement. Le choix de créer un patrimoine à transmettre et une recherche en ce sens. Certains extraits peuvent trouver place sur le site - à certaines conditions. Mais devant la richesse des apports l’idée s’est aussi imposée de faire un CD avec des chansons plus légères non publiables sur Internet mais utilisables dans les fêtes de famille. Les apports d’Alain Bouit, de Paulette Vignal sont importants à cet égard, s’ajoutant à des enregistrements déjà archivés de Marcel Gounon et d’Henri Rouveyrol. Un regret évoqué et partagé : qu’on n’ait pas disposé du site et des moyens actuels d’enregistrement quand Jean Vallat chantait. On pourrait aussi évoquer "Les fraises et les framboises" d’Alfred Juston, "la bicylette" ou les chansons de Léa André... Peut-être quelques enregistrements anciens récupérables ? [3]

Un repas à renouveler - selon l’avis général- et dans d’autres conditions l’an prochain [4]...

Jacqueline Cimaz, webmastrice (synthèse d’après les notes de Michel Cimaz et l’article de Nicole Chazel. ) (Photos de Nicole Chazel, Jacqueline Cimaz, Geneviève Greco et Fanny Juston)

NB. A noter l’absence regrettée de Robert Taconnet "deuxième Adjoint, précise Nicole Chazel, hospitalisé et qui nous a bien manqué, lui qui s’est si bien s’impliquer, travailler pour notre commune tout cela avec tout son sérieux et sa discrétion, lui l’homme de confiance du Conseil Municipal et qui répond toujours présent quand on le sollicite.." Nous ajouterions celle de Marthe Risson, avec sa gentillesse habituelle.



_

[1] A noter aussi que certaine est retenue par des bilans à faire, et que, dans la précipitation des derniers jours, un quiproquo nous prive de présences qu’on aurait bien aimé rencontrer...

[2] les roseaux absorbent les bactéries, leur simple mouvement dû au vent, empêche la formation d’une croûte au sol et permet aération et oxygénation du compost (les bacs ne seront à curer que dans quinze ans !)

[3] il faudrait étoffer l’équipe de la Bibliothèque pour ce long temps de décryptage, mise au net et copie si important pour la transmission du riche patrimoine local...

[4] sans notamment devoir déplacer, avant et après, les ordinateurs et les livres !



_

8 mai 2011


Temps printanier pour ce 66ème anniversaire de l’armistice.


(JPG)


Où Michel Cimaz, maire, lisait le message de M.Longuet, Ministre de la défense.


(JPG)


Malgré le temps, la nostalgie... Et des souvenirs qui se perpétuent. Ainsi quelques jours après cette commémoration, Mme Nicolas, au hasard d’une visite à Paris, me racontait comment, grâce à des "fuites", à un jour près, sa mère et elle avaient échappé à la rafle du Vélodrome d’hiver...


(JPG)


Mémoire et transmission. Un temps convivial et intergénérationnel réunissait ensuite en mairie une bonne part des participants.

Jacqueline Cimaz





_

11 novembre 2010


Michel Cimaz, maire, invitait Martine Finiels, conseillère générale, à déposer la gerbe avec lui. Une minute de silence s’en suivait.

Puis le maire donnait lecture du discours du Ministre des Anciens Combattants.

C’est ensuite l’UFAC qui s’exprimait.


(JPG)
11 novembre 2011. (Photographies Geneviève Greco)


A l’issue de cette cérémonie, commémorant l’armistice de 1918, le maire et les conseillers municipaux présents invitaient à se réunir en mairie autour d’un café chaud ou de jus de fruits.





_

Un 14 juillet réussi


Partage de valeurs lors de la cérémonie officielle, multiples rencontres lors de l’apéritif, repas convivial de l’écoute émue de Ferrat aux histoires ou chants de chacun, et la danse ! On a beaucoup dansé cette année aux Baraques...


(JPG)


Une première planche photos ; d’autres suivront et l’article de Nicole Chazel, mais il y a tant de photos et de photos intéressantes qu’il faudra un certain temps - ou un temps certain pour les mettre en ligne...


Jacqueline Cimaz





_

Marcel Bélingard honoré ce 8 mai 2010


Une décision de M. Hubert FALCO ministre des anciens combattants


Lecture des noms au Monument aux morts, minute de silence, dépôt de la gerbe.

(JPG)


Mais une spécificité cette année, avec le contenu de la lettre du Ministre des Anciens combattants que lit Michel Cimaz, maire.





« L’année 2010 est une année importante sur le plan mémoriel puisqu’elle offre l’occasion à tous les français de commémorer le 70ème anniversaire des combats de 1940, de l’appel du Général De Gaulle du 18 juin, de la naissance de la France libre et des premiers pas de la Résistance.

C’est dans ce cadre qu’il apparaît nécessaire de prouver la reconnaissance de notre pays à l’ensemble des anciens combattants de la seconde guerre mondiale, quels que soient leurs origines, leur lieu de résidence et les unités au sein desquelles ils ont combattu.

Aujourd’hui, ces anciens combattants représentent 250 000 personnes. J’ai souhaité que soit remis à chacun d’entre eux un diplôme d’honneur. Pour que l’évènement gagne tout son sens, j’ai souhaité, en collaboration avec l’Association des Maires de France, que les maires remettent eux-mêmes ce diplôme aux personnes concernées dans leur commune.

(JPG) En procédant ainsi, je souhaite que les anciens combattants, mais aussi leurs descendants, leurs voisins, ceux qui les connaissent dans leur quartier, leur village, se sentent impliqués dans une démarche collective de mémoire qui ne laisse personne de côté. »


"Marcel Bélingard est l’un de ceux là, poursuit Michel Cimaz, Marcel Bélingard, Marcel Barnaud, Matéo ; sous tous ces noms d’emprunt il y a toujours le même homme qui a refusé la capitulation dès 1940, d’abord en distribuant tracts et affichettes, puis suivront des actes de sabotage... Mais c’est en 1944 que tout bascule. Refusant le STO Marcel s’engage dans la lutte armée et entre au maquis dans les FTP, il participera à de nombreuses actions au cours desquelles il perdra de nombreux camarades comme il le raconte si bien dans son livre souvenir « Avoir 20 ans dans la tourmente. » [1] « Marcel BELINGARD, au nom du ministre des anciens combattants et en vertu des pouvoirs qui me sont conférés, je te remets le diplôme d’honneur des anciens combattants 1939-1945. »


Un temps d’émotion...

Et puis chacun est rentré en mairie pour poursuivre évocations et échanges autour du verre de l’amitié.



_

[1] Editions Les Rias, 2008. le livre qui était épuisé, vient d’être réédité.



_

Cérémonie du 11 novembre

Ensoleillée cette année...

En marge du rituel officiel toujours respecté, un temps de rencontre apprécié par les anciens, où on parle aussi des absents...

(JPG)

Une page de l’histoire qui s’est définitivement tournée après la disparition des derniers témoins directs...

Histoire - d’une guerre à l’autre...

Et un monde qui change...

Les conversations sont allées bon train, en mairie, lors du pot traditionnel...





_

Diversité, rassemblement et convivialité pour ce 14 juillet 2009


Un rassemblement relativement nombreux et riche de sa diversité puisque ce sont près de 70 personnes qui ont été présentes à la cérémonie et/ou à l’apéritif et/ou au au repas... Population ancienne et récente ont fait connaissance et tissé de nouveaux liens.


Et ont même reçu des salutations d’un voisin résidant à Tahiti, Claude Simon :

"Salutations à toutes et tous du Pacifique"




L’article de Nicole Chazel


La Fête Républicaine

.

"Un 14 juillet" à la tradition bien respectée ici, dans cette commune où les valeurs de la République ont été fortement respectées !

Réunis devant la plaque commémorative, très nombreux ont été ceux qui ont tenu à se souvenir !

(JPG)


Les anciens de ce pays toujours présents à ces manifestations, bien sûr, qu’il faut remercier vivement, mais aussi des jeunes, des nouveaux habitants. A noter l’ absence d’habitués retenus pour des raisons de santé et qui nous ont bien manqué.

Après le dépôt de la traditionnelle gerbe, Monsieur Le Maire, Michel Cimaz, a souligné que "le 14 juillet" rappelait toujours la lutte pour l’égalité, la liberté et la fraternité entre les hommes.

Puis Monsieur Le Maire a procédé à l’appel des citoyens de cette commune disparus à la guerre et chacun a respecté la minute de silence.

Une cérémonie toujours ici empreinte d’un grand respect et teintée d’émotion.

(JPG)


Merci à Patricia et Marc Bruas qui, de leur propre initiative sont venus aider à dresser la table et en plus dans la joie et la bonne humeur partagées !

(JPG)
Apéritif et échanges...


Le moment du repas est venu !

Monsieur le Maire a une nouvelle fois accueilli la quarantaine de convives, toutes générations confondues, de 3 à 88 ans !

(JPG)


Il a apporté des informations sur les réalisations de la commune, en cours ou à venir ( Chemin des Muletiers [1], station d’épuration [2])...


A noter aussi des renseignements donnés par Madame Cimaz sur la Bibliotheque Municipale, et le point d’accès à internet également municipal, une gamme de choix trop longue à lister mais tout a été dit cependant pour inciter et inviter les participants à venir à la Bibliothèque [3].

Le dernier-né des livres publiés par l’association Les Rias, "Entre silence et oubli" de Sylvette Beraud-Williams a bien sûr été évoqué [4]

(JPG)


Un repas fin et copieux a été servi. Merci à Jean Coste de " Dounon", à Marc et Patricia Bruas de "Bravay" qui ont gentiment aidé pour le service, sans oublier Fanny Juston de "Combier" qui, toute seule, a senti le besoin de s’impliquer dans ce moment de convivialité !


Une bonne humeur , une parfaite entente pour ce repas qui se voulait être une vraie fête, ponctué par blagues et chansons, de même que quelques danses pour les habitués.

Au " 14 juillet " prochain avec le souhait de se retrouver tous ici !


Photos Nicole Chazel, Jacqueline Cimaz, Fatima Mana, planches, J.Cimaz



_

[1] enfin terminé

[2] les travaux devant débuter en 2009

[3] Des formations sont organisées par la Bibliothèque, Espace Public Numérique - une sera faite le 28 juillet sur la numérisation par le SIVU des Inforoutes, dans le cadre du projet scientifique de la Bibliothèque sur le livre numérique qui succède à l’expérimentation B2i-Adultes (dont un volet travail de l’image est actuellement exposé au Temple des Baraques).

[4] "Entre silence et oubli, mémoires d’un quotidien rural bouleversé", livre de Sylvette Béraud-Williams, issu de quatre années de travail de Sylvette et associatif, édité par les Rias, et dans lequel interviennent de nombreux habitants de la commune et du Plateau qui y parlent de son histoire.



_

Fête Nationale


Comme chaque année la municipalité tient à fêter dignement le 14 juillet.

-  A 11h, dépôt de gerbe

-  puis apéritif servi à la population.

-  A 12h30, repas républicain avec animation musicale.

(NB. Inscriptions, dans la limite des places encore disponibles, auprès de Nicole Chazel (0475580078), Michel Cimaz (0475844725), en mairie (tel ou répondeur au 0475581638) ou, mieux, par courriel à la mairie en passant par le webmaster du site)



_
_

8 mai 2009


Nombre d’habitués présents et de nouvelles générations attentives à l’évocation de ce passé.

(JPG)


Un rituel immuable : la lecture par Michel Cimaz, maire, de la lettre du Ministre, la lecture des noms à deux voix, avec Nicole Chazel, 1ère adjointe, la minute de silence.

(JPG)


Puis le vin d’honneur en mairie où les conversations sont allées bon train...

Il s’est notamment parlé de la guerre, des rescapés du maquis de Juventin accueillis à Galimard puis cachés à Malavis, ce dont Marc Bouix se souvient bien. François Juston a aussi évoqué le rôle de Frank Bouix qui avait conduit, dans la nuit, l’attelage emmenant la famille Schlenker de Monchal à Saint-Michel. Un épisode que lui a souvent raconté son père...

Un passé toujours présent...


A noter que certains se sont éclipsés un bon moment, profitant de leur passage aux Baraques pour aller en Bibliothèque faire le plein de livres mûrement choisis.





_

11 novembre pluvieux


Après lecture du message du Secrétaire d’Etat aux Anciens combattants par Michel Cimaz, maire, celui-ci, assisté de Nicole Chazel, 1ère adjointe, lisait les noms du Monument aux morts puis déposait sous la pluie la gerbe traditionnelle...

(JPG)



Un temps propice à l’imagination de ce qu’ont souffert les combattants de 1914-1918 comme le faisait remarquer Geneviève Greco, conseillère municipale...



(JPG)



Après la cérémonie, un apéritif était offert en mairie...





_

Affluence record pour ce 14 juillet 2008



14 JUILLET 2008 A St Apollinaire de Rias. Fête de la liberté, de l’égalité et de la fraternité.


Un 14 juillet célébré dans la tradition républicaine sous le soleil mais accompagné par une "bise" un peu fraîche pour l’été..

11h : réunis devant la plaque commémorative ! M.Cimaz, Maire de la commune, dans son allocution, a rappelé les valeurs de la République, dont la fête nationale du 14 juillet est le symbole de notre liberté ; droits et devoirs de l’homme ont été instaurés par la Révolution Française et doivent être aujourd’hui défendus par notre République.

(JPG)


Après le dépôt de gerbe et l’appel des noms des personnes de la commune décédées à la guerre, chacun a respecté la minute de silence.




Une fois cette cérémonie terminée, le vin d ’honneur offert par la Municipalité dans la cour de l’ancienne école, a permis rencontres et échanges qui auraient pu durer inlassablement..

(JPG)


Mais le moment du repas arrivait...


Le traditionnel banquet républicain réunissait tous les convives dans la salle préparée à cet effet et joliment décorée par de magnifiques bouquets de fleurs fraîchement cueillies par Laurence Brunel et sa fille Charline, Nathalie Jouin et Arlette Chazel.

(JPG)

Merci à l’équipe de la bibliothèque dont Nicole Chaudier et Fatima Mana de nous avoir décoré la salle [1] et dégagé l’espace nécessaire pour l’installation des tables.

A noter déjà l’implication citoyenne de Charline qui a aidé sa maman, Conseillère Municipale, l’Adjointe au Maire et le Maire lui- même, pour dresser la table afin que la fête soit une réussite parfaite.

A ne pas oublier toutes les mains qui ont aidé à servir le repas.. des élus bien sur (Nathalie Jouin,Nicole Chazel, des convives). Merci à Alain Fluchaire et Michel Cimaz, pour avoir surveillé parfaitement le réchauffement des plats...


Un repas fin et copieux comme à l’habitude [soigneusement préparé par M.Sahy]], a été partagé par une quarantaine de convives,toutes générations confondues de 6 à 87 ans, après quelques mots d’accueil de Monsieur le Maire et des informations sur les réalisations de la commune ( logements,station d’épuration du village...) [2]

(JPG)


Un moment agréable, partagé dans la convivialité et la bonne humeur et ponctué par des danses, chants et blagues...


Un moment fort à renouveler !...




Nicole Chazel (Photos Nicole Chazel, Jacqueline Cimaz, Michel Cimaz, Fatima Mana)





_

[1] Au moment où a été installé le Carrefour des Résistances, quelques unes des maquettes exploratoires et autres peintures réalisées avec Christian Astor, ont été affichées

[2] Un bulletin Municipal est en cours de réalisation et donnera toutes les informations complémentaires ; sa parution aura lieu à la rentrée de septembre.

Commémorations du 8 mai 1945


Michel Cimaz, maire, lit le message du Secrétaire d’Etat des Anciens Combattants, message qui rappelle en particulier l’Appel du Général de Gaulle et le rôle des mouvements de résistance intérieurs.

(JPG)


Après lecture des noms, une minute de silence est observée à la mémoire de ces morts, puis la gerbe est déposée.


Avant de monter en mairie pour le vin d’honneur, plusieurs des nouveaux élus regardent leur pibou qui met ses feuilles.

(JPG)


Michel Cimaz, répondant à l’invitation des Anciens Combattants rejoint ensuite la cérémonie de Vernoux.

(JPG)





_

11 novembre 2007



(JPG)


Temps bien frais

pour cette commémoration 2007

aux Baraques...

Après la lecture du communiqué,

le Maire, Michel Cimaz,

a rendu hommage à Jean Valla et

dit combien le manque était sensible

pour la commune.


Comme Jean l’avait souhaité,

c’est Nicole Chazel, conseillère municipale,

qui l’a remplacé pour lire les noms.


Après la minute de silence (JPG)

et le dépôt de gerbe,

l’assistance a été conviée

au traditionnel apéritif à la mairie...


Là, les conversations sont allées bon train...


Et, après des constats

sur le temps qui passe,

l’éloignement de la guerre 1914-1918

pour les jeunes générations,

le vieillissement des anciens combattants,

la bonne humeur a repris le dessus...

Même lorsqu’il s’agissait d’évoquer

des moments difficiles

de la mémoire collective...



(JPG)



Après le départ

de Michel Cimaz

pour la manifestation à Vernoux,

c’est Nicole Chazel

qui a poursuivi l’accueil...



Une commémoration solennelle

à Vernoux,

suivie, là aussi,

de multiples échanges

et du verre de l’amitié

dans la salle sous la poste....






nb. Quelques images en téléchargement à la demande de la presse écrite...




14 juillet 2007



(JPG) (JPG)






-  11 h :

dépôt

de

gerbe,


A cette occasion,

Michel Cimaz, Maire,

rappelait l’attachement de la municipalité

aux valeurs de la République

contenues dans la devise

"Liberté, Egalité, Fraternité".

Il insistait sur l’importance de ce rappel

à un moment où ces valeurs ont particulièrement besoin d’être promues.



(JPG)


La cérémonie a été suivie

par l’apéritif,

offert par la municipalité,

en plein air,


L’occasion de se retrouver


-  dehors,

ou dedans,

assis à l’abri du soleil et du vent


-  le temps

d’aller chercher

des convives peu mobiles,


-  de mettre la dernière main

aux préparatifs...





-  12h30 : repas républicain : le repas ensuite, fin et copieux...


(JPG)


Une disposition innovante des tables, en épi, proposée par Nicole Chaudier, permettait de gagner beaucoup d’espace, pour le service et la danse...

Par ailleurs, on communiquait mieux dans les grandes tablées, et même de l’une à l’autre...

Michel Cimaz, en début de repas, après quelques mots d’accueil et indications sur la croissance importante de la population de la commune, et la dernière naissance, aux Baraques, faisait le point, sur les réalisations en cours ou imminentes : l’adduction d’eau dans le haut de la commune, les logements dans la maison Péatier, la station d’épuration pour le "village"...

Il évoquait également les réalisations intercommunales effectuées ou à venir, dans le cadre du SIVOM de Vernoux qu’il préside : outre l’adduction d’eau, déjà abordée, mais qui comporte aussi le très gros chantier de Saint-Julien-le-Roux, le gymnase, la chaufferie, le traitement des boues de la station d’épuration, gros problème résolu, et aussi, dans le cadre du CIAS, qu’il préside également, le futur relais d’assistantes maternelles, les crèches, centres de loisirs...

L’importance des démarches effectuées, le nombre de réunions auxquelles il faut participer, la complexité des dossiers à élaborer étaient également soulignés par Nicole Chazel, conseillère municipale.

C’est ce temps passé, le travail d’information, formation, concertation, réflexion effectué qui permet de pouvoir réaliser, et ce, à des coûts très réduits pour les contribuables...

Ce qui ne veut pas dire que tout soit résolu. Le désengagement de l’Etat pose problème, comme pour la construction d’une Bibliothèque qui permettrait à celle-ci de mieux fonctionner et libèrerait des locaux communaux indispensables par ailleurs.

(JPG)

A cet égard, Michel Cimaz a assisté, avec les autres maires invités, ce 13 juillet à Alba, à la signature de la Convention Triennale de Développement Culturel entre l’Etat / Ministère de la Culture et de la Communication et le Conseil Général de l’Ardèche, respectivement représentés par M.M. Claude Valleix, Préfet du Département, et Pascal Terrasse, Président du Conseil Général.

Un dossier rapporté à étudier soigneusement...

Après toutes ces informations et la réponse à quelques questions, place au repas, et à la bonne humeur...

les conversations sont allées bon train, mais aussi les chants, les histoires, les blagues, et la danse...

Paulette Vignal est intervenue, au nom des Rias, pour annoncer la venue de Lous Bouteïrous le 21, le voyage à Fabras et Chirols du 22 -en car climatisé, la conférence de Jean Nicolas, le 25.

Le dernier-né des livres publiés, les écrits de Geneviève Gréco, dédiés à ses petits-enfants, a circulé...


Un 14 juillet particulièrement détendu et convivial, et joyeux...



_

Commémoration du 8 mai 1945



(JPG) A l’initiative de Michel Cimaz, maire de Saint-Apollinaire-de-Rias, la commémoration du 8 mai 1945 s’est effectuée avec la participation

-  des Associations d’Anciens Combattants de Vernoux,

-  d’un détachement des pompiers du Centre de Secours de Vernoux, conduit par le Lieutenant Durand,

-  de la fanfare "l’Echo des Monts Verts",

-  du Conseiller Général, Daniel Barral, maire de Chateauneuf-de-Vernoux,

-  des maires de Saint-Jean-Chambre, Joël Charrette, et de Vernoux, Jean-Pierre Maisonniac.

-  Divers maires-adjoints ou Conseillers municipaux étaient également présents, comme Jacqueline Calixte, Gilbert Grève et André Risson, de Vernoux, Marc Deloche de Saint-Jean-Chambre, et Nicole Chazel, de Saint-Apollinaire.

-  Enfin, on notait la participation de Marcel Gounon, ancien maire, et Marc Bouix, ancien Conseiller Municipal de Saint-Apollinaire.


Michel Cimaz a lu le message du Ministre Délégué aux Anciens Combattants, Hamlaoui Mekachera, dont nous retiendrons

"cette idée qui dictait la conduite de ce symbole de la Résistance que fut Jean Moulin : chercher ce qui vous unit plutôt que ce qui vous divise".

Un vin d’honneur a ensuite permis quelques échanges informels...

(JPG)


Puis une délégation est partie pour Vernoux, pour y participer à la cérémonie, à l’issue de laquelle Fernand Henri et Franck Tourrasse recevaient la Médaille des Portes-Drapeaux.


(JPG)


Là aussi, les échanges se sont poursuivis autour d’un verre, salle sous la Poste...




_

11 novembre 2006

Après lecture par Michel Cimaz, Maire, du texte du Ministre puis appel des noms des personnes de la commune mortes à la guerre, chacun a respecté la minute de silence.
_


(JPG)




Une époque pourtant, qui, d’année en année s’éloigne un peu plus.





Une époque qui a profondément modifié la vie de nos campagnes, comme aussi, celles des guerres qui ont suivi.










Après la cérémonie officielle, le vin d’honneur, en mairie, a permis rencontres et échanges, sur les projets communaux notamment, mais aussi sur les Mémoires...









_

14 juillet 2006

L’allocution de Michel Cimaz, maire de Saint-Apollinaire-de-Rias a rappelé les valeurs de la République.


(JPG)


Il a ensuite lu une lettre de Mme et M.Schlenker, reçue début juillet, remerciant les "Justes" de la commune qui ont caché des juifs au péril de leur vie.


A l’occasion de l’inauguration d’une rue de Paris portant ce nom, l’opportunité à se souvenir fut présente.


Les conversations se sont poursuivies autour de l’apéritif, où l’on a évoqué l’invitation faite à Mme et M. Schlenker d’être présents à Saint-Apollinaire le 29 Juillet.

(JPG)


L’apéritif a été suivi du traditionnel banquet républicain dont Michel Cimaz a fait un rapide historique, insistant sur les valeurs de résistance puis invitant à la fête...


(JPG)

Et le 14 juillet célébré dans la joie et la convivialité...


(JPG)


Où l’on raconta, chanta et dansa...


Une excellente journée appréciée de tous !

et une implication citoyenne de nombreux convives pour sa réussite et son renouvellement ...

_

Commémoration du 8 mai 1945

(JPG)

Rassemblement inédit ce 8 mai 2006 à Saint-Apollinaire-de Rias _


-  Une gerbe déposée par Michel Cimaz, maire, et Daniel Barral, Conseiller Général...

(JPG)

-  La présence de plusieurs responsables des Associations d’Anciens Combattants, dont Fernand Henri et Camille Rivat...

-  Une fanfare dynamique - "l’Echo des Monts Verts" - de Vernoux.

(JPG)

A noter enfin qu’en dépit de la pluie -"un vrai de 11 novembre" disaient certains - le public était relativement nombreux, toutes générations confondues.

La cérémonie s’est poursuivie à Vernoux où deux gerbes ont été déposées au Monument aux Morts, l’une par Jean-Pierre Maisonniac, maire de Vernoux et Daniel Barral, Conseiller Général du canton, l’autre par Camille Rivat, responsable de l’U.F.A.C. et Michel Cimaz, Président du SIVOM de Vernoux.


_

Les mariages

Un mariage en 2006 :

Le samedi 22 juillet Jean-Jacques Villaret et Nadine Discazaux se sont unis à la mairie de Saint-Apollinaire.

(JPG)
Accueil
(JPG)
Lecture des textes
(JPG)
L’écoute
(JPG)
Signature
(JPG)
Sortie de la mairie


Tous nos voeux de bonheur aux nouveaux Baraquins !




98 euros ont été collectés au profit de l’Association Les Rias.








Deux mariages en 2005 :
_

Cynthia Julliat et Michel Deloche,

Josiane Billard et Jacky Julien

Et des traditions respectées !


(JPG)

(JPG)

-  Cynthia, Michel, Mendy, leurs familles et leurs amis...

-  Martine Deloche et son fils, "mariage pluvieux, mariage heureux !"

(JPG)



-  L’attente de Jacky et Josiane, de leurs témoins, familles, amis :

(JPG)

et

-  la sortie,

-  radieuse :

(JPG)

-  Mais

-  pas question d’échapper aux traditions !

(JPG) (JPG)



La collecte a été faite au profit de la la recherche sur le cancer.





_

Manifestations

Elles sont conséquentes et variées -commémoratives bien sûr, avec le 8 mai, le 14 juillet, le 11 novembre...

Festives avec le repas des anciens, le banquet républicain, organisés par les mairies, les repas ou concours de boules proposés par les associations...

Culturelles ou récréatives avec les divers ateliers, les expositions, les soirées, les spectacles...

Quelques exemples :

(JPG)

-  banquet républicain du 14 juillet

(JPG)

et

-  cérémonie du 11 novembre 2005

-  Repas 2005 des anciens,

(JPG) (JPG)

(JPG) (JPG)

-  banquet du 14 juillet 2005,

(JPG)

(JPG)

-  Repas champêtre,

et

-  concours de boules,

(JPG)

(JPG)

-  pot d’après vernissage

-  spectacle lors du printemps des poètes

(JPG)


Réalisation : Inforoutes de l'Ardèche -- PackWeb -- Spip --