Mairie
CIAS

- Communication
- Loisirs & culture
- Autres intercommunalités
- Droits et Démarches
- Etat civil
- PNR des monts d’Ardèche
- Réalisations et projets
- 2.1.Sommaire
- Autres services
- Communauté de communes
- Contact
- Echanges
- Elections, archives
- Elus & réunions
- Histoire Patrimoine
- La commune
- Manifestations
- Numérique
- SIVOM
- SMEOV
- Vie municipale 2001-2013

 

 

Plan du Site

Bulletin N°10 du CIAS

Lisible en ligne


Si elle cache le bulletin, fermer la page "Partage" pour pouvoir y accéder... Sinon, cliquer sur la flèche à droite, à mi-hauteur du bulltin





_

Michel Cimaz réélu

vice-président, par 17 voix contre 11 à M.Gouley.

Composition du Bureau :

-  Martine Finiels, présidente [1]

Elections du 26/05/2014 :

-  Michel Cimaz, vice-président,
-  Marie-Thérèse Desbrus, vice-présidente représentant les personnes qualifiées,
-  M.Finiels,
-  M.Glorieux,
-  M.Gouley,
-  Mme Fraysse,
-  Mme Sagnes.



_

[1] en tant que présidente de la communauté de communes

Congrès 2013 de l’UNCAS à Tours

Michel Cimaz y était et nous a ramené de belles photos. Article, photos et calaméo en ligne sur son blog.

_

Jeunes et citoyens


A l’initiative du service jeunesse du CIAS, un chantier citoyen a montré aux habitants de Saint-Jean-Chambre et saint-Apollinaire-de-Rias que l’on peut être jeune et citoyen.

Des adolescents du "Repère", sous la responsabilité de Sandra Rolly, animatrice adjointe, ont effectué divers travaux (ponçage de volets, peinture, désherbage dans les communes ci-dessus tous les matins pendant une semaine. En compensation, le CIAS leur offrait l’animation de leur choix, l’après-midi.

A noter le souci du travail bien fait, l’efficacité et la bonne humeur de ces jeunes.


(JPG)


Michel Cimaz





_

Cias : sortie du N°9 du journal...

Le journal N° 9 à lire.

Cliquez pour agrandir !

De multiples activités, le budget du CIAS.

Lire l’éditorial de Michel Cimaz




_

Le programme du second trimestre


du REPERE sous calaméo... A lire



_

Journal d’information N°8 du CIAS

Etat définitif après récupération d’un fichier word.

Pour envoi, utiliser le lien...

http://fr.calameo.com/read/00010222302275db55c91





_

Brocante en crèche...

Beaucoup de monde pour cette 1ère brocante organisée à Châteauneuf par la crèche et le CIAS. Vêtements, matériel, jeux pour la petite enfance...


(JPG)


Michel Cimaz (texte et photos)





_

L’inauguration du Repère


Après les mots d’accueil de Mme Martin, maire de Vernoux, Michel Cimaz, vice-président du CIAS, présentait la genèse de cette réalisation...


La présentation de Michel Cimaz

"Tout d’abord je souhaite vous présenter nos excuses pour ce changement d’horaire un peu précipité, mais l’actualité sociale ne peut nous laisser indifférent.

En cette période électorale plusieurs personnalités touchées par le devoir de réserve ne seront pas présentes, c’est le cas du Sous-Préfet, du responsable de la DDCSPP (ex jeunesse et sports)...

Dans sa politique générale, le CIAS souhaite apporter des réponses concrètes aux besoins recensés dans la population, mais en même tant il crée des services publics qui équipent son territoire, le rendent attractif. Il participe, avec des moyens réduits, à la confection du tissu socio-économique, au moment où d’autres, qui ont des moyens considérables, le « détricotent » - le problème de l’usine Calixte en est le triste exemple.


Comme il l’avait fait pour la petite enfance, le CIAS a mené une longue étude très détaillée sur les besoins, les attentes des jeunes ados sur les 7 communes de son territoire d’intervention.

Parmi les nombreuses suggestions, certaines sont d’ailleurs déjà réalisées. Parmi ces suggestions, revenait très souvent, la demande d’un lieu de rencontres, d’animation pour les jeunes qui ne pouvaient plus bénéficier de l’accueil au centre de loisirs en raison de leur âge. A 12 ans on est déjà trop vieux...

Cette étude a conduit la CAF à nous proposer de participer à un appel à projet CNAF qui a été retenu avec 4 autres proposés en Ardèche. Une aide financière conséquente a été ainsi obtenue tant pour l’investissement que pour le fonctionnement. Monsieur le président de la CAF de l’Ardèche nous en dira plus...


(JPG)
Ceci n’est pas une photo


Concernant ce local de la Halle aux grains, il a été mis gratuitement à la disposition du CIAS par la commune de Vernoux. Nous avons souhaité offrir un cadre accueillant et fonctionnel tout en gardant intact l’aspect "patrimoine historique" extérieur.

Le CIAS a été à la fois maître d’ouvrage et maître d’œuvre ; c’est un groupe de 5 personnes ( Hélène Rochier, Daniel Barral, Colin Charvet, Michel Cimaz, Gérard Goulley) qui a assuré de bout en bout la conduite de l’opération, depuis la conception architecturale, après concertation avec les futurs usagers, jusqu’aux appels d’offres et au suivi du chantier.

Est à noter la très bonne coopération avec les artisans locaux, très impliqués dans cette réalisation. Un artisan nous a même dit, "il n’y avait pas d’architecte ça a bien mieux marché comme ça..."

Je pense qu’on peut remercier ces artisans qui ont totalement répondu à nos attentes et respecté des délais de réalisation très courts.

Bathail pour la maçonnerie, Courtial pour l’isolation peinture, Greneche pour l’electricté chauffage, Vacher pour la plomberie, Barbado pour les fenêtres et les sociétés Accoord et Alpes contrôle pour les missions de sécurité et de contrôle.

Le coût final se monte à 55184€ HT, le financement est assuré en grande partie par la CAF, par le CIAS au moyen d’un emprunt auprès du Crédit Mutuel garanti par la collectivité de rattachement - la communauté de communes du pays de Vernoux- le Conseil Général de l’Ardèche, le CDRA Valdac que je représente ici, la MSA.


Parenthèse technique...


—><script type="text/javascript" src="http://s1.calameoassets.com/calameo-v4/widgets/loader/cloader.js">—>
Publiez sur Calaméo ou explorez la bibliothèque.



Cliquez sur la couverture du mini-calaméo ou utilisez le lien joignant la copie d’écran ci-dessous au site de Calaméo, c’est identique...


(JPG)




Accéder au Calaméo pour voir les photos...


Dans les deux cas, vous accédez à la publication plein écran [1] Ces versions sont en principe accessibles i-pad...


Si vous souhaitez envoyez un lien par courriel, utilisez celui-ci :

http://fr.calameo.com/read/000102223bb268d3285cd

facile à activer.


fin de Parenthèse technique... en rappelant qu’un peu plus bas dans cette page vous avez l’accès à la vidéo du slam...


Cette structure, les jeunes, jouant de la polysémie du langage l’ont baptisée « Le Repère » - attention à l’orthographe.

Le Repère fonctionne pendant les vacances tous les jours de 9h30 à 17h30 et en période scolaire tous les mercredis selon le même horaire mais des animations ont aussi lieu en soirée, ou le week end à la demande.

Les jeunes y sont accueillis par Colin Charvet, responsable du secteur jeunesse du Cias et Sandra Rolly, animatrice qui est aussi une sportive de haut niveau, c’est pourquoi elle n’est pas là, elle avait aujourd’hui une importante compétition.

Ce lieu a déjà été le point de départ du séjour ski qui s’est déroulé en mars, ce séjour a accueilli 35 ados du territoire et de la communauté de communes voisine d’Eyrieux aux Serres.

Aujourd’hui, c’est déjà un groupe d’une quinzaine d’ados qui fréquente le Repère.. il est même arrivé que certain sans moyen de locomotion soit véhiculé par un animateur dans le minibus du CIAS... dont la CAF nous a dotés.

Ces jeunes nous donneront tout à l’heure un aperçu du résultat de leur activité de la semaine.


Voila, après le multi-accueil, l’espace jeune, bientôt le relais d’assistantes maternelles, le CIAS crée des structures et en assure le fonctionnement de façon pérenne, participant ainsi à l’aménagement de ce territoire.


Intervenaient ensuite :

-  Olivier Chastagnaret, président de la Communauté de communes qui se félicitait de cette réalisation et remerciait l’équipe, Martine Finiels, conseillère générale du canton, M.Vialle, Président de la CAF Ardèche qui connait bien le travail du CIAS, qu’il suit et aide depuis des années ; il apportait un certain nombre de précisions et le point de vue de la CAF. Puis c’est M.Jouve, président de la MSA Ardèche-Drôme-Loire qui intervenait en insistant sur l’importance des services créés en direction des jeunes, notamment en milieu rural...


Puis, ultime intervention - des plus "normales"- celle des jeunes eux-mêmes, discrètement aidés par Colin Charvet pour un slam apprécié de tous...



Inauguration du Repère par LesRias


A noter deux visites du lieu, agréable et fonctionnel, et le partage terminal d’un pot - sans alcool bien sûr...

Les visiteurs ont ainsi pu découvrir les lieux et installations et "Rue Réalité" du moins le support papier du travail qui a donné lieu au tournage d’une vidéo...


(JPG)
C.Alibert, maire de Châteauneuf étudiant le travail des jeunes du Repère à l’occasion de la Fête de l’Internet 2012 (cf Calameo)


Pour "augmenter le réel" du lieu par le numérique cette vidéo montre le travail bien réel effectué avec des morceaux de cartes découpés et collés : lieux de vie des grands-parents, lieux de vacances, de voyages... Le tout collé tout autour de la rue du Repère. Première participation à la Fête de l’Internet 2012, en lien avec l’EPN, sur fond de bruits sélectionnés de motos et voitures - l’environnement sonore du Repère... Voir la vidéo, la voir et la situer dans le contexte global

Avec une innovation à interroger : la vitesse de réalisation augmentée pour/par la vidéo...

De l’inédit - inattendu et intéressant... Et beaucoup de questions de la part des visiteurs...

M. et J.Cimaz



_

[1] Echap pour en sortir



_

L’inauguration du local Jeunes



ATTENTION COMMUNIQUE


Bonjour à tous,

en raison de la mobilisation autour de la fermeture de l’usine Calixte de Boffres qui aura lieu à 14h00 ce samedi 21/04,

nous avançons l’heure d’inauguration du local jeunes à 11h00.

merci de votre compréhension,

Pour le CIAS,

Colin CHARVET > 04 75 58 03 12






Elle aura lieu ce 21 avril.

L’invitation, recto et verso...


(JPG)





_

Participation à la Fête de l’Internet

du secteur Enfance-Jeunesse du CIAS. La vidéo en ligne.


Ma ruréalité from Le Repere on Vimeo.


Et les explications de Colin Charvet, le responsable de ce service à l’animatrice de l’EPN partenaire


(JPG)


Du travail intéressant, comme celui-ci


Playmobile from Le Repere on Vimeo.




_

CIAS : la lettre d’information N°7


est sortie lisible en ligne (choisir en haut à droite, l’outil permettant de visionner en grand écran)


(JPG)

Ouvrir la lettre N°7





_

Séjour à la neige de février


(JPG)


(JPG)


-  Liens : hébergement
-  contacts



_

LOCAL JEUNES



(JPG)


Une ultime réunion de chantier entre les artisans et les responsables du CIAS du pays de Vernoux, les travaux sont en phase terminale et d’ici un mois le local sera opérationnel, à l’intention des activités des ados encadrés par le personnel du CIAS.

Michel Cimaz





_

Visio-accueil pour demandeurs d’emploi


ou pouvoir répondre aux convocations de Pôle Emploi sans devoir aller à Tournon...

Le CIAS décide en partenariat avec le SIVU des Inforoutes de l’Ardèche et Pôle Emploi de la mise en place imminente d’un visio-accueil pour permettre aux demandeurs d’emploi de répondre aux convocations de Pôle Emploi sans avoir à se déplacer en dehors de la venue au point d’accès à la visio-conférence.

A souligner, précise Michel Cimaz, les dimensions sociale et écologique de cette initiative...



_

Nouveau local pour les 12-20 ans

ou l’aboutissement d’un long travail de l’équipe du CIAS - concernant ce secteur Enfance-Jeunesse animé par Colin Charvet.

Michel Cimaz, vice-président du CIAS, coordonnait cette première réunion réunion de chantier, à laquelle participait également Daniel Barral.

Des travaux qui avancent vite, dans la coordination et la bonne entente.

« Un bon plan pour les jeunes » titre l’Hebdo de l’Ardèche.



_

Local jeunes


(JPG)
Photo Michel Cimaz


Les travaux avancent régulièrement ; les artisans locaux mettent tout en oeuvre pour rendre opérationnel le local à la fin de l’année. Une bonne concertation, une bonne entente entre les actions et le CIAS , maître d’ouvrage et responsable de l’animation Jeunes,en ce lieu qui se venut port d’attache des ados.

Michel Cimaz





_

CIAS Lettre d’Information

La lettre n°6 est sortie



_


Une belle fête des crèches !


La fête des crèches de montagne s’est installée pour sa 6° édition à Châteauneuf de Vernoux. C’était une première...et pour cause ...la crèche les Châtons en est à sa première année d’existence.

C’est sous un soleil printanier que les nombreux parents et enfants ont pu participer aux ateliers, aux divers jeux, monter (pour les petits) sur le manège à énergie parentale....ou voir le spectacle de la compagnie Sam Bataclan.

Une bien belle matinée où la petite enfance a animé le village de Châteauneuf de Vernoux

Michel Cimaz

(Planches photos - Jacqueline Cimaz)


(JPG)
La Fête, tout simplement...


(JPG)
Echanges et vigilance...


(JPG)
Découverte d’une langue des signes qui peut ne pas servir qu’aux sourds...


(JPG)
Des familles impliquées


(JPG)
Une double implication





_

Le multiaccueil a mis les voiles...


Que l’on se rassure il est bien toujours là, fidèle au poste, il a seulement hissé la grand voile pour protéger les enfants d’un soleil trop violent sur la terrasse. On lui souhaite bon vent.


(JPG)


Michel Cimaz





_

Fête des crèches de montagne

le 1er octobre à Châteauneuf-de-Vernoux.

Animations multiples...

(JPG)





_

Le canton de Vernoux joue l’excellence rurale


C’est le titre que Maires de France », journal nde l’Association des Maires de France de septembre consacre au multi-acceuil intercommunal de Châteauneuf-de-Vernoux dans le cadre d’un dossier sur l’ «  Accueil de la petite enfance. Quel territoire, quelles structures ?  »


(JPG)


Interview de Michel Cimaz, vice-président de la communauté de communes du canton de Vernoux, par Emmanuelle Stroesser.

Michel Cimaz évoque le retard pris pour s’attaquer aux besoins en garde d’enfants, particulièrement sensible pour des PME dynamiques du territoire qui emploient un personnel qualifié.

Une structure qui travaille à plein.

Les coopérations avec la CAF et la PMI sont évoquées, ainsi que le travail du SIVOM avant la récente création de la communauté de communes et ces cadres du PER (Pôle d’Excellence rurale) et de l’inter-cantonnalité qui ont bénéficié d’un actif soutien préfectoral...

Une reconnaissance aussi de la qualité du travail fait en milieu rural.

O.E.




_

CIAS : DES ADOS TRES TONIQUES


Après le séjour très sportif dans le sud Drôme, ce sont 20 jeunes ados qui sont partis de Vernoux ,en VTT à la découverte des Boutières et de la vallée de l’Eyrieux, pendant 6 jours. Un séjour tout aussi sportif, à peine contrarié par le mauvais temps. Hébergés sous tente, ils ont aussi appris à vivre dans un collectif où chacun accomplit sa tâche.


(JPG)
Un instant de repos au pont de Chervil


Ces 20 ados sont tous issus des différentes communes du territoire du CIAS du pays de Vernoux, ils étaient encadrés par Camille et Juliette, sous la responsabilité de Colin CHARVET, animateur jeunesse du CIAS.

C’était le troisième des séjours organisés par le CIAS depuis le début de l’année, séjours qui rencontrent un succès grandissant.

Michel Cimaz






(photo : un instant de repos au pont de Chervil)

Activités estivales pour les jeunes


(JPG)
Secteur jeunesse


De belles activités proposées aux jeunes du plateau...





_

Concours vidéo


(JPG) Seul ou à plusieurs...

Réaliser un film de 2 minutes maxi...

Film monté ou non...


Ce film aura pour sujet :

Mon territoire, ce que j’aime, ce que j’aime pas...


Plusieurs catégories :

-  Enfants (primaires)

-  Ados (collégiens et lycéens)

-  Adultes (les autres...)

_

Les gagnants verront leur film récompensé et projeté sur grand écran lors de la remise des prix.

Aujourd’hui, réaliser son film est à la portée de tout le monde !! Chaque jour peut être un jour de tournage !!

Si vous avez besoin de conseils, d’aide pour le montage de vos films, n’hésitez pas à contacter Colin au CIAS. Des ateliers d’initiation au montage peuvent être proposés. [1]


Colin CHARVET

Coordonnateur enfance jeunesse.

CIAS du Pays de Vernoux 04 75 58 03 12



_

[1] De tels ateliers existent aussi à la Bibliothèque/PAPI de Saint-Apollinaire-de-Rias. Gratuits, ils concernent toutes les tranches d’âge...



_

Récré ou séance de motricité ou ?


A la crèche ça roule et ça communique dans la cour de bois suspendue !


(JPG)


































_

CIAS Lettre d’informations N°5


Michel Cimaz, vice-président du CIAS nous communique le dernier journal. Multi-accueil, secteur Enfance-Jeunesse, un travail continu...


(JPG)


A lire sous Calaméo





_

Accueil jeunes


Visite du local retenu pour y aménager un accueil jeunes que Colin Charvet, plan en tête et en mains, fait déjà vivre.


(JPG)
Photos Michel Cimaz. Mise en image, Jacqueline Cimaz




_

Des perspectives encourageantes en direction des ados....


Le CIAS proposait mardi 28 janvier 2011 le compte rendu de son diagnostic jeunesse. Résultat de plus d’une année de travail, il a permis de mettre l’accent sur les réalités de la jeunesse du territoire, vues par les acteurs de terrain (associations, institutionnels), les élus et par les jeunes. En tout, se sont 208 jeunes et 24 acteurs qui ont été rencontrés et interrogés autour de thématiques telles que la mobilité, la santé, les temps libres, internet...

Notre territoire n’est pas tant vieillissant, les jeunes existent bel et bien (à égalité en pourcentage avec la moyenne départementale et un indice de vieillesse inférieur) alors que la plupart des adultes avouent « ne pas les voir ». Quand les adultes « sont inquiets pour les jeunes », ces derniers apprécient pour la plupart de vivre ici et mettent en avant la « qualité de vie ». Cependant, ils regrettent le manque d’initiatives à leur égard et souhaiteraient avoir « plus de choses à faire », « plus participer à la vie locale » alors que de nombreuses initiatives associatives peuvent être mises en place pour les jeunes mais ne trouvent pas écho : « comment associer les jeunes à notre projet ? », « où les trouver pour leur proposer nos animations ? » sont des questions que se posent aujourd’hui certains responsables associatifs.

Il faut considérer les jeunes comme une véritable ressource locale, avec leurs envies, leurs besoins et leurs droits. Ils sont porteurs de véritables projets qui ne demandent qu’à être entendus et soutenus. Il est impératif de leur donner le moyen de s’exprimer sur notre territoire et de les rendre acteurs de celui-ci.

M. Charles BLANQUET - conseiller technique en développement social local à la CAF d’Annonay- a souligné l’importance d’une telle démarche sur notre territoire, permettant de développer la prise en charge du public adolescent tout en intégrant les ressources et les initiatives locales. Il a réaffirmé le soutien de la CAF du Haut Vivarais qui accompagnera financièrement les actions du CIAS via le Contrat Enfance Jeunesse et l’appel à projet CNAF.

Cet appel à projet permettra l’ouverture d’un local (situé rue Montévrain à Vernoux : anciennes halles à grains). L’ouverture est prévue pour fin 2011.

Grâce à l’animateur présent, il permettra d’accueillir les jeunes en leur permettant :
-   de se retrouver entre pairs avec jeux, magazines et journaux, espace multimédia...
-   D’accéder à des animations (ateliers thématiques, sorties à la journée...).
-   D’avoir une écoute et d’être accompagnés dans leurs projets (départs en vacances, initiatives citoyennes, développement d’activités culturelles ou sportives...)

Autres actions prévues en 2011 : séjours hiver et été, aide financière à la formation BAFA/BAFD.

Un groupe de jeunes est aujourd’hui constitué afin de réfléchir à la mise en place de ce local (aménagement, animations...). Ouvert à tous, la participation à ce groupe se fait auprès de Colin CHARVET, animateur, au 05 74 58 03 12 ou jeunesse.cias@orange.fr .

Info : à toutes les personnes n’ayant pas pu se rendre au premier compte rendu, une deuxième retransmission est prévue lundi 07 janvier 2011 à 20h00 à la salle communale de Châteauneuf de Vernoux.

Colin Charvet_

(JPG)





_

Ski pour les ados début mars


Le CIAS organise un séjour ski pour les ados (10-15 ans) pendant les vacances d’hiver 2011, soit du 6 au 12 mars 2011.

La destination est Lente en Vercors à l’hébergement « Le Sapin Bronzé ».

Le séjour est ouvert à tous, avec une priorité pour les jeunes habitant le territoire du CIAS.


(JPG)


Pour les inscriptions / questions, contacter Colin Charvet au CIAS.


(JPG)


Colin CHARVET

Coordonnateur enfance jeunesse/
-  CIAS /Canton de Vernoux / 04 75 58 03 12

NB. Pour l’affiche, le vert des écritures un peu criard a été choisi pour le rendu à l’impression (qui « voile » un peu les couleurs). Mais bon, ce vert rappel les sapins !!!

PS. Donc nous n’avons pas touché à la saturation du vert de l’affiche, contrairement à ce qui a été fait pour la photo... (NDLR)





_

Inauguration et portes ouvertes au Multi-accueil


Aucune fausse note pour une inauguration parfaitement préparée et orchestrée par une équipe motivée [1]. La qualité du lieu et des aménagements... Fonctionnalité, services à la personne et art contemporain dans un bâtiment séculaire.



Interview de Philippe Canivet, architecte
envoyé par J.Cimaz. - L’info video en direct.


Des murs, des choix techniques et sociaux qui répondent à des objectifs de développement durable, comme l’a souligné Michel Cimaz dans un rapport précis, fidèle, argumenté et ouvert.

Un maximum d’aides reçues [2] pour un PER [3] qui, là, encore, a demandé de longues années de travail - de concertation, de simuations, d’études... 7 ou 8 ans, et avec des périodes denses requérant travail de jour et de nuit. [4]

Rien ne s’improvise, les enseignants et beaucoup d’autres professionnels le savent ; quant au traitement de l’aléatoire, il ne peut reposer que sur l’expertise et l’expérience.

Une expertise qui transparait aussi au travers de la carte réalisée par l’équipe de maîtrise d’oeuvre et distribuée au public.

Un budget serré, sans dépassement, la mise en oeuvre de procédures d’auto-contrôle et régulation qui ont permis de dégager des excédents pour la réalisation de travaux optionnels comme l’aménagement de la salle du rez-de-chaussée dont l’utilité est déjà manifeste.

Un travail qui a bénéficié pendant toutes ces années du soutien sans faille, qualifié et exigeant, des services de l’Etat compétents en matière de PER, comme l’a rappelé Michel Cimaz.



Après coupure du ruban par le jeune Maillot, de Châteauneuf, une visite de la crèche par les officiels, que pilotaient Octavie Eynard, Daniel Barral et Michel Cimaz, s’imposait. Beaucoup d’admiration manifestée pour ce lieu bien aménagé, gai et accueillant.


L’avis d’Octavie Eynar, qui a préparé cette journée...


Interview d’Octavie Eynar directrice adjointe Multi-accueil
envoyé par cimaz. - L’info video en direct.


Puis le public des officiels, composé notamment de nombreux élus, et auquel s’étaient joints quelques familles et, bien sûr, la totalité du personnel du Multi-accueil et les représentants des professionnels impliqués dans la construction, ou la sécurité, gagnait la grande salle du rez-de-chaussée où devaient se dérouler discours et buffet.




(JPG)
Versant découverte/appropriation


(JPG)
Versant officiel


(JPG)
Versants relationnel et convivial


Une réussite soulignée par tous, en dépit, comme l’ont dit quelques uns, d’interventions, rumeurs et autres bâtons dans les roues qui ne pouvaient entraver réellement le projet mais qui n’ont pas toujours facilité la tâche de ceux qui par leur travail ont permis cette réalisation.

Ce que rappelait Christian Alibert, maire de Châteauneuf-de-Vernoux, une commune qui prend un coup de jeune et dont la vie se développe...



L’avis de Christian Alibert, maire de Châteauneuf-de-Vernoux
envoyé par cimaz. - L’info internationale vidéo.


-  Michel Cimaz, vice-président du CIAS et "cheville-ouvrière du projet" comme le rappelait le Préfet et comme ses propos le montraient, intervenait ensuite...

Après avoir lu le message de Véronique Rousselle, conseillère régionale, empêchée, mais qui transmettait les félicitations de la Région et du CDRA-ValDAC, et se félicitait "de voir une telle réalisation dans un village et non au bourg centre de la Communauté de communes", il insistait sur la rigueur de la conduite budgétaire, la possibilité ainsi préservée de réaliser les options retenues, sur l’investissement de l’équipe, le soutien sans faille des familles et des services de l’Etat.

Outre les huit emplois créés, c’est la vie des entreprises qui s’est développée ; de nombreux emplois induits aussi, ainsi qu’un rajeunissement et une qualification accrue des employés à attendre du fait de l’offre de services de proximité comme le multi-accueil - déjà rempli.


-  Robert Herrelier soulignait l’implication de la CAF et la qualité du partenariat mis en place,

-  ainsi que M.Chareyron, représentant la MSA et son directeur, M.Jouve.

-  Mme Mauricette Crouzet, représentant le Sénateur Teston, se félicitait de cet aboutissement et précisait la politique du Sénateur en matière de petite enfance.

-  Martine Finiels, conseillère générale du canton, représentant Pascal Terrasse, président du Conseil Général, se félicitait de cette création et rappelait la politique du Conseil Général.

-  Monsieur Amaury de Saint-Quentin, Préfet, revenait sur la genèse et la conduite du projet, les emplois créés ( sept à Chateauneuf + un au RAM, soit huit, treize au total au niveau du PER). Une belle réussite en effet. Il félicitait à plusieurs reprises Michel Cimaz pour le travail accompli.


Une reconnaissance très appréciée du public, ce qu’ont souligné de nombreuses personnes [5] [6]

Il est vrai qu’il a parfois fallu du courage à Michel Cimaz et son équipe pour poursuivre ce travail qualifié mais bénévole, et aboutir.

Mais y a-t-il plus belle récompense que de voir les progrès des enfants et la satisfaction des familles, les emplois créés et autres richesses induites ?



La conclusion de Michel Cimaz
envoyé par J.Cimaz. - L’info video en direct.


A noter que Michel Cimaz avait terminé son intervention dans laquelle il a cité nominalement tous ceux qui font fonctionner l’établissement, une équipe jeune [7] et qualifiée [8] en soulignant une nouvelle fois, la qualité du soutien des divers représentants de l’Etat qui se sont succédés.




Les conversations se sont poursuivies autour d’un délicieux buffet, confectionné par professionnels, parents de la crèche.


Mais dès deux heures, l’équipe recevait les premiers visiteurs dans le cadre des "portes ouvertes". Un flux régulier de personnes très attentives.

Beaucoup d’intérêt pour cette réalisation. Des habitants ou des personnes venues de plus loin qui ont signalé la réussite de la reconversion des bâtiments désaffectés, pour la vie, l’enfance, les apprentissages. Ce qui rejoint la position de Daniel Barral et Christian Alibert.



Et de rappeler que souvent c’est leur transformation pour une autre utilisation qui permet aux bâtiments anciens de résister ensuite aux siècles...


Ce que souligne Christian Alibert, et ce sur quoi, Daniel Barral, ancien maire de Châteauneuf et ancien Conseiller Général a beaucoup à dire...



Interview de Daniel Barral
envoyé par cimaz. - L’info video en direct.


Une journée dense et riche, appréciée de tous.


Jacqueline Cimaz, webmastrice



_

[1] et soudée - Hélène Rochier, Colin Charvet, Agnès Clément, Octavie Eynar, Sylvie Eyraud, Angélique Avon, Céline Arnaud, Céline Nohérie, Céline Sahuc, Nicole Szypula.

[2] Sur un coût de 533000€, 78 d’aides, soit 413000€ :
-  Etat : 180000€
-  Région par CDRA-ValDAC : 120000€
-  CAF : 102000€
-  Conseil Général : 6200€
-  MSA : 3000€
-  ADEM : 2000€

[3] Pôle d’Excellence rurale

[4] Mermet évoquant lors des Journées Fête de la Science, le travail autour du fin gras du Mézenc et le PER correspondant, évoquait, lui, douze ans de travail. Recueil de mémoire, de sevoir-faire, études scientifiques, prospectives et techniques, indispensables au montage, à la mise en oeuvre et au pilotage d’un projet.

[5] et les applaudissements

[6] A noter que ce PER Petite Enfance, très favorablement évalué, a servi de modèle dans diverses régions, d’où des déplacements et des échanges qui l’ont enrichi en retour.

[7] moyenne d’âge inférieure à 28 ans

[8] un taux de qualification de 100%, bien supérieur aux normes

Portes ouvertes au multi-accueil


à Châteauneuf-de-Vernoux, ce samedi 27 novembre 2010 de 14 à 18H pour faire découvrir à la population, en petits groupes, les locaux et aménagements inaugurés le matin par les officiels.

De la pointe du jour à la tombée de la nuit


un lieu visible...


Pare-soleil sécurisé du jour


(JPG)
photo Michel Cimaz


Ponctuation lumineuse qui donne sens à l’obscurité...


(JPG)
Photo Michel Cimaz



Jacqueline Cimaz





_

CIAS : la lettre d’information N°4 est sortie


lettre donc d’octobre 2010.

Des pages intéressantes sur les activités - le multi-accueil et le secteur Enfance-Jeunesse notamment.


(JPG)
CIAS Lettre d’infos d’octobre 2010


Un "4 pages" à découvrir. - en tournant ses pages sous Calaméo...


Quelques difficultés pour la mise en ligne, la plupart des indispensables sauvegardes en PDF faisant dispaître un article. Problème de compatibilité logicielle. Une solution finalement trouvée...

En ce qui concerne l’interactivité, un lien est opérationnel - celui du multi-accueil. [1]

Jacqueline Cimaz, webmastrice

_

[1] Du journal vous pouvez envoyer un courriel en utilisant le formulaire qui apparait... Pour les autres, il faut encore faire un copié/collé...



_

J+7 ou la vraie rentrée


Calme et fonctionnalité malgré quelques inévitables pleurs...

Des photos où l’on aperçoit les premiers usagers, qui semblent à l’aise...

Des jeux pour apprendre...

Tout un environnement propice à cette appropriation de conduites sociales fondamentale pour les acquisitions ultérieures : l’usage des couverts, de la vaisselle, l’utilisation des vêtements, du lavabo, des toilettes et autres rituels - dont le rangement des doudous...


(JPG)


Un environnement adapté à cet âge qui est celui d’une hominisation qui avance à grands pas avec, notamment, spécificité humaine, la reconnaissance dans le miroir, l’acquisition de la station debout, de l’usage différencié des mains, du langage et la découverte du pouvoir des mots et autres actes de langage, la socialisation.

Des livres, cela va de soi. Des livres pour les Bébés aussi. Mais bien sûr, les échanges qui leur donnent sens et permettent la mise en place de ces médiations symboliques indispensables à la construction de la personnalité.


(JPG)


Par delà le cadre, ces relations avec les adultes - et les pairs- qui constituent le creuset d’apprentissages dont on sait depuis une quinzaine d’années [1] que même pour les plus abstraits d’entre eux, le contexte sensoriel et perceptif jouent un rôle essentiel... [2]

La cour suspendue, elle, n’est pas tout à fait terminée, mais promet d’être belle et fonctionnelle. Depuis la prise des photos, d’ailleurs, les travaux ont dû avancer... Là aussi, il devrait y avoir moisson de sensations à faire, réalisation d’expériences et mises en mots...


(JPG)


De premiers pas sur cette cour-sculpture qui créeront l’émotion sinon chez les enfants du moins chez les spectateurs...

A noter aussi le chauffage, ou les moyens de chauffage, y compris solaire, montrés avec fierté par Michel Cimaz. Une très belle réalisation, d’excellentes conditions d’accueil.

Des propos recueillis, on ne peut plus élogieux.


Maintenant c’est la vie qui va s’instaurer là qui sera essentielle.

Tous nos voeux aux adultes-passeurs et aux grands bâtisseurs de sens - parlants récents, nouveaux et futurs - [3] auxquels l’appropriation des règles institutionnelles et sociales devrait ouvrir toute grande la voie d’apprentissages en bottes de sept lieues.


-  Jacqueline Cimaz
-  Photos Jacqueline Cimaz et Fatima Mana



_

[1] cf travaux sur l’apprentissage de l’Université d’Aix.

[2] facilitation, notamment, de la mémorisation, du rappel et de l’explicitation...

[3] on pourrait à cet égard développer l’exemple d’une petite fille de 14 mois à laquelle sa maman, éducatrice, a appris, depuis des mois, quelques "mots" en langage des signes et qui a inventé, avec des gestes, un nom pour sa nounou (sans retard aucun, avec, au contraire, une avance étonnante, dans l’acquisition du langage oral. Ce qui rejoint les études effectuées sur l’apprentissage du langage en milieu bilingue et une remarque que nous faisait récemment Daniel Barral au sujet de la compréhension d’une autre langue par son petit-fils de deux ans...)



_

Crèche J-4 et J-2


J-4.

Arrêt lors d’un passage de nuit par Châteauneuf - chantier nocturne, étrange...

Fleur de bois endormis, grue discrète et passerelle nouvelle en bois de fer...


(JPG)


J-2

Christian Alibert, Daniel Guèze et François Dorne discutent avec Michel Cimaz : faire le point, tout bien peser et ne rien oublier...


Puis Daniel Barral arrive et fait visiter à la presse pendant que Michel Cimaz reçoit ses rendez-vous.

Daniel Barral...

la joie de la réalisation en voie d’achèvement, belle et fonctionnelle. La nouvelle vie du bâtiment au service de la vie...


On sait qu’il faut mettre des chaussons, par-dessus les chaussures, que l’essentiel des meubles et équipements est en place...

Les premiers enfants rentrent ce lundi...

Les passants s’arrêtent, admirent ; ces couleurs ! Cette qualité. Ce bâtiment séculaire au service de la lumière, de la couleur, de la vie, des apprentissages...

Les meubles sont en place...

Le son s’est assourdi, les couleurs se sont adoucies, ont gagné en onctuosité ; mais la lumière du matin les fait vibrer. De Mondrian et Van Doesburg, on est passé à Klee, Kandinsky, aux jaunes et bruns de certains Miro.


En attendant le sèche-linge, du linge coloré sèche en ribambelles - petits lits empilés ou lits de bois à barreaux, réservés, étiquettes nominales en place, prénoms du jour...

Cette réussite, flagrante...


(JPG)


Le travail d’équipe du CIAS et des divers services, durant six ans, l’implication de la jeune et nouvelle équipe du Multi-accueil...

L’aboutissement de ces plus de six années de travail, d’échanges, de réflexion, concertation, d’explications, de réalisation...


La joie de Daniel Barral - une joie à laquelle Simon donne toute sa densité.

Simon ? Le petit-fils de deux ans, découvreur, expérimentateur et testeur.

Très à l’aise malgré l’épisode frustrant du déchaussage imposé.

Les robinets ? Il a vite compris... Le tapis musical aussi.

Plus sérieux, l’établi - visser, manier l’étau, scier ? De beaux apprentissages à faire pour garçons et filles - car, n’en doutons pas, l’équipe saura éviter d’enfermer les petits dans des stéréotypes sociaux mutilants...

Une réflexion récurrente sur l’équipement des coin-jeux des classes maternelles...

Mais de plus, aujourd’hui, les mamans conduisent et les papas donnent le biberon, non ?


De beaux jouets de bois, identifiables mais polysémiques, une première place de l’écrit avec les livres cartonnés...

Et puis les tables et les chaises, le sac à doudous...

Chiffres et lettres ? Documents sonores ?

Il semble que beaucoup de matériel soit ou se mette en place pour une découverte progressive...

Un jour, la tortue Jeulin ?


(JPG)


Une chance pour les petits.

Des apports sociaux et culturels qui vont dans le sens d’une meilleure égalité des chances...


La liaison crèche/petite section de maternelle ?

Oeuvrer pour qu’elle soit possible, que pour chacun puisse se mettre en place une continuité précise des apprentissages essentiels. Que les petites sections jouent tout leur rôle éducatif -dès les deux ans...

Quand on voit Simon qui, chez lui, n’a ni possibilité d’entrer en petite section, ni possibilité de profiter d’un multi-accueil...

Certes les stimulations familiales sont là, mais combien d’autres petits n’ont pas cette chance...

La chance offerte par ce multi-accueil.


Qui, bien sûr, ne saurait se substituer à une petite section de maternelle, mais devrait pouvoir y préparer et s’y articuler.


Les deux premières années de vie - l’âge où se fait un maximum d’apprentissages [1] l’âge où la plasticité est maximum, l’âge où une éducation scientifique et artistique de qualité permet la mise en place de ces médiations symboliques constitutives de la personnalité étudiées par Vygotski.

L’âge où la qualification psycho-socio-pédagogique de l’équipe intervenante est particulièrement décisive.

Une portée du multi-accueil à bien mesurer...

Une action, un rôle et un sens qui ne devraient pas en finir de ricocher...

Jacqueline Cimaz et Fatima Mana


Une planche très didactique réalisée avec les photos de Michel Cimaz.


(JPG)



_

[1] cf Wallon, Piaget, Mélanie Klein, les récents travaux de l’UER de psychologie de l’Université d’Aix...



_

Cour sur pilotis


verts et rouges plus moelleux, éclairage en place...

Tout cela avance...

Beaucoup d’intérêt pour la qualité - le fonctionnel et l’esthétique...

Cette fleur de bois.

Des conditions idéales et stimulantes pour petits et tout-petits...


(JPG)
Le support bois d’une cour adaptée aux petits, accessible et magnifique....


(JPG)
Finitions, portillon, électronique, et toujours ces plans et ces couleurs...





_

Le parcours d’un projet réussi


Ce qui apparaît chez Michel Cimaz, l’un des piliers de l’équipe soudée conduisant au projet frôlant l’achevé à quelques jours près, indissociable d’une conviction de nécessité, accompagnée, confrontée, mesurée au fil des jours avec l’attention d’un bâtisseur de cathédrale, est une volonté peu commune, assimilée à la patience du temps pour le mener à son terme.

En effet, réhabiliter un édifice tel que le temple de Châteauneuf-de-Vernoux, « laisser parler ses pierres » tout en lui insufflant une contemporanéité aux évidences plastiques époustouflantes, révélées dès l’entrée, renvoie à un « il fallait oser... »

A la jonction du projet, tiré aux traits réguliers du scepticisme, maintes fois décrié, aujourd’hui la conjointure d’une réussite flagrante, indissociable de la notion d’œuvre, disloque les idées reçues comme un fétu de paille.

Pour tenter de comprendre le parcours d’un tel projet, Michel Cimaz, l’un des maîtres d’œuvre de cette réalisation s’est volontiers prêté à l’interview, remontant rétrospectivement ses étapes majeures.


(JPG)
Le constructivime du début du 20ème siècle passerelle valorisant la rigueur patrimoniale pour le confort et la gaieté nécessaires à l’éducation de jeunes enfants. Une oeuvre très contemporaine, une grande réussite de l’équipe et des architectes, Martha Doxford et Philippe Canivet . (Photos et planche Jacqueline Cimaz)



Il précise que des premières études en 2004 à la concrétisation du projet en 2008, avec entre temps l’obtention et la signature du Pôle d’Excellence Rural, corrélé à sa réalisation ; pas moins de six années auront été nécessaires. 

La résonance d’une telle structure, lieu de vie, comparativement assimilée à la construction d’une école dans un quelconque village, répercute une dynamique générant du va-et-vient, écho vivant balayant la nostalgie liée à la fermeture passée de l’école.

Michel Cimaz raconte un périple comme péripéties d’un voyage, confronté à divers changements en cours de route, évoluant et s’adaptant aux imprévus rencontrés.

Des normes spécifiques liées à la sécurité, de la peinture sans solvant au chauffage alternatif bois et solaire - prise en compte du développement durable, de l’intégration de la façade dans le village à l’empreinte volontairement contemporaine, des emplois générés au règlement intérieur rigoureux, une succession de paliers pour une réalisation à l’achèvement imminent. Michel Cimaz étaye de mots ordinaires une mise en service devenue concrète.

Avec sa capacité d’accueil, 12 places simultanées pour enfants de 0 à 6 ans, le multi-accueil, lieu d’éducation - passerelle formant la personnalité des tout-petits répond à une attente, corroborée par une liste qui prend de l’épaisseur au fur et à mesure que s’approche son ouverture officielle tout début septembre.

Ne restera plus qu’à traduire l’option du contemporain par le choix d’un nom.

Fatima Mana





_

Gros travail pour les jeunes directrices de la crèche


Agnès Clément et son adjointe, Octavie Eynard...


(JPG)


Bientôt un interview de Michel Cimaz sur une ouverture imminente.





_

Plomberie ?


(JPG)

Une crèche bientôt utilisable...

(JPG)





_

Des finitions qui avancent


avec les peintures et autres aménagements...


(JPG)


De nouvelles perspectives et couleurs...


(JPG)


La beauté des formes géomètriques


(JPG)


Et des couleurs


(JPG)


Grâce au travail des diverses équipes


(JPG)




_

La crèche, dernière ligne droite

Les peintures en cours...

(JPG)

Et quelques autres très belles photos de Michel Cimaz

(JPG)

L’éphémère d’une transformation


La naissance du multi-accueil.

D’abord un bâtiment avec son passé.

Ce que sait si bien dire Stéphane Couturier - l’interrogation d’un moment lourd d’un passé dense qui va disparaître et léger - palpitant l’attente d’une transformation...

Et puis l’action, le travail des hommes, la sueur, l’intelligence, la métamorphose au pas à pas, à la fois respectueuse et fonctionnelle, vivante, investie d’une belle mission, polie de professionnel, ouverte sur l’avenir...

De très belles photos de Michel Cimaz qui suivent, interrogent, retiennent.

Ces murs dépouillés et marqués et chargés du déjà fait de métiers de qualité, des apports de chacun et de la conscience éprouvée de créer l’avenir pour vies à venir...

(JPG)


Et pour aller plus loin dans l’éphémère, ces traces comme land art, ces marques belles, entre limaille de faires et Richard Long, comme mur s’enfonçant en Vassivière...

-  TUYAUX-DE-CHAUFFAGE
-  DEJA-A-CE-JOUR
-  ENGLOUTIS-A-JAMAIS
-  DANS-LE-BETON
-  SOUSTRAITS
-  POUR-TOUJOURS
-  A-LA-VUE

sauf improbable - ou probable plus tard, tremblement de terre et Réveil des volcans d’Auvergne.

(JPG)


L’éphémère dans l’éphémère, le presque instant et en même temps l’échelle d’un temps d’outre-planète.

L’explication de l’intense émotion ?

-  ne pas chercher ailleurs...

Orphelia Escriu-i-Num’LLul





_

"Les maladies cardiovasculaires", une conférence très appréciée




Après les quelques mots de bienvenue de Michel Cimaz, vice-président du CIAS organisateur de cette soirée, le Docteur Deteix prenait la parole en s’appuyant sur un diaporama très clair.

(JPG)


Des informations utiles, notamment en ce qui concerne l’identification des symptômes et la conduite à tenir...

ici, au sujet de l’angine de poitrine...





Le public, nombreux, était particulièrement attentif, ne perdant pas un mot...

Mais lorsqu’on passa à la démonstration avec les pompiers - MM. Durand et Galopin- et le Dr Deteix, les gens se levèrent et s’approchèrent.

L’enthousiasme fut à son comble avec la scène mettant en jeu, outre le Dr Deteix,MM.Durand et Galopin, un mannequin et la "machine"- le défibrillateur.


Une démonstration des plus instructives en effet :





Les gens s’étaient levés, approchés, pour mieux voir. Chacun regagna ensuite sa place pour la fin de la conférence, appuyée sur le diaporama.

(JPG)

Une fin qui insistait sur la vigilance en cas de problème et la prévention, par l’hygiène de vie, pour limiter les facteurs de risque... L’importance aussi, en dernier recours de la prise régulière des médicaments même s’ils ont quelques effets déagréables...

Le débat ensuite, dépassa les simples questions-réponses.

Les questions semblant taries, Michel Cimaz remerciait le Dr Deteix, Florence Grousson, MM. Durand et Galopin, pompiers, tous très applaudis, et levait la séance.

Une séance qui, en elle-même, fait partie du dispositif de prévention...

Jacqueline Cimaz





_

Invitation


(JPG)





_

Multi-accueil


Visite de travaux, qui, en ce printemps 2010, témoignent de la métamorphose opérée.


L’aboutissement pour Michel Cimaz, toujours ému par ces visites, de trois années de travail, de réflexion, de concertation conduites par le CIAS avec l’aide des services de l’Etat et de la CAF et autres organismes publics.

(JPG)


Un bel outil pour les jeunes familles, pour les enfants, et la volonté affirmée de poursuivre l’innovation sociale, fonctionnelle, l’ouverture sur un avenir inédit et la confiance dans les capacités d’une équipe de jeunes qualifiés, ouverts et impliqués.

Comme une nef bientôt prête à prendre la mer...





_

Activités jeunes de l’été


Toute une organisation communiquée par Colin Charvet...

(JPG)


Concernant les séjours :

-  2 séjours pour les jeunes de 12 à 15 ans organisés par le comité bi-départemental du sport en milieu rural (CDSMR) sur lesquels le CIAS s’est inscrit.

-  Séjours sur lesquels des équipes venant de la Drôme et de l’Ardèche se rencontrent.

-  Sports : via Ferrata, escalade, randonnée, VTT, course d’orientation, canoë

-  Aller et retour au départ de Vernoux en minibus

-  1er séjour aura lieu dans le sud Ardèche, le 2ème à Mézilhac


Ouvert à tous, priorité donnée au jeunes habitant le périmètre de la Communauté de Communes.

-  Encadrement par deux animateurs diplômés (Camille Staigre et Colin Charvet)





_

La continuité


Michel Cimaz et Daniel Barral élus vices-présidents, ce vendredi 8 avril.

En outre, ont été élus au Bureau :

-  Nicole Chazel,
-  François Dorne,
-  Gérard Goulet,
-  Marcel Dejour,
-  Marie-Paule Lattes,
-  Danièle Sagnes.





_

Des travaux qui avancent...


Deux dalles coulées...

Au 1er, la crèche, où seront les enfants...


(JPG)


Dessous, une salle de réunion...

Des procédures de construction complexes : il faut ferrailler, étayer puis aplanir...


(JPG)


Un travail qualifié, prudent, efficace...

Et un suivi attentif de ce travail, notamment par les jeunes parents concernés qui attendent avec impatience l’ouverture en septembre...

L’inscription des enfants est ouverte.





_

La belle surprise


Les travaux de réalisation du multi-accueil vont bon train à Châteauneuf avec leur lot de surprises (agréables).

(JPG)


La dalle de l’ancien temple disparue, le soubassement entièrement vidé de ses remblais a laissé apparaître de très beaux murs, en parfait état.

Michel Cimaz





_

Primauté aux internautes pour la découverte


de la lettre d’information N°3 du CIAS, de novembre 2009.

L’exemplaire papier devrait être distribué dans quelques jours.

L’exemplaire numérique que nous avons pu transformer en PDF pour l’afficher sous liseuse Calaméo, est donc lisible ci-dessous.

(JPG)

Tourner les pages

Il y a même possibilité, pour les mal-voyants de grossir le texte...

Un exemplaire important puisqu’il coincide avec le début des travaux de réalisation du multi-accueil à Châteauneuf-de-Vernoux et le développement continu de l’offre en direction des adolescents et pré-adolescents.

Jacqueline Cimaz (Webmastrice)





_

CIAS, un communiqué :


« En raison de la grippe A (H1N1), la réunion du 26/11/09 organisée par le CIAS et les professionnels de la santé du canton de Vernoux est reportée à une date ultérieure. »




_

Le Multiaccueil intercommunal


Les travaux commencent...

Après un résultat d’appel d’offres très positif, les marchés ont été signés et les ordres de services transmis aux entreprises, lundi 26 octobre la première réunion de chantier a eu lieu à Châteauneuf de vernoux.

Présidée par Michel CIMAZ, Président du CIAS et par Clément Gouttenoire,architecte du cabinet ARIES, assisté de JF Pacaud de DICOBAT et de M. Mounier, cette réunion a permis de donner les consignes aux chefs d’entreprises et de préciser le calendrier d’intervention de chacun.

(JPG)


Désormais rendez-vous est pris tous les lundis matin jusqu’à l’achèvement du chantier.

Ces travaux de restructuration du temple désaffecté de Châteauneuf devraient être terminés fin avril





_

Signature de la convention CIAS-Conseil Général


C’est dans les locaux du CIAS en mairie de Châteauneuf de Vernoux qu’a eu lieu la signature de la convention entre le CIAS représenté par son Président Michel CIMAZ et le Conseil Général représenté par Martine FINIELS qui en est vice Présidente, en présence des membres du Conseil d’administration du CIAS, des maires concernés et des chefs de service Solidarité du Conseil Général et du personnel du CIAS.

Une des tâches du CIAS est d’instruire de nombreux dossiers et d’effectuer un travail de terrain pour le compte du Conseil Général.

En compensation celui-ci lui attribue depuis 2004, une subvention annuelle de 15300€. C’est l’objet de la convention signée entre ces deux collectivités.

(JPG)


Michel CIMAZ a rappelé ce qu’était un CIAS, comment il fonctionnait et quelles étaient les nombreuses activités en cours, en particulier la réalisation de la crèche.

Martine FINIELS a présenté l’action du Conseil Général dans le cadre de sa politique sociale et a dit sa satisfaction de voir le bon fonctionnement du CIAS, forme de coopération intercommunale sociale qu’elle souhaite voir se développer.





_

Lettre d’information n°2 de juillet 09 du CIAS, lisible sous liseuse

texte intégral téléchargeable ci-dessous.



et confortablement et directement lisible sur la liseuse de Calaméo  [1]





_

[1] Cliquer sur le carré gris pour avoir le plein écran, Echappe pour le quitter ; et, pour le retour au site, appuyer sur la flèche de navigation retour en haut à gauche.



_

CIAS. Lettre d’information 2 du 01/07/09

Cap sur la prévention et les soins


Cette conférence était organisée par le CIAS [1], représenté par son président Michel Cimaz et son vice-président Daniel Barral, et les responsables du secteur santé du canton - le docteur Noureddine, médecin, Bernard Pirredu, infirmier, madame Esquirol, diététicienne, et, aux commandes du vidéo-projecteur, Florence Grousson...


Son thème : le diabète - connaissance et conseils pratiques.

120 millions de personnes dans le monde, sont touchés par cette maladie chronique qui se traduit par un dysfonctionnement pancréatique.

Le monde était au rendez-vous pour cette première, plus de 80 personnes.

(JPG)


Après l’intervention de Michel Cimaz qui ouvrait la séance en rappelant les objectifs et projets du CIAS en matière de santé et prévention, Bernard Pirredu introduisait la conférence puis passait la parole au Docteur Noureddine, la reprenant de temps à autre pour apporter un certain nombre de précisions pratiques ou d’exemples de matériel.

(JPG)


Les trois intervenants ont animé cette rencontre avec talent, suscitant beaucoup d’intérêt, même pour ceux qui ne sont pas concernés. Ils ont apporté un regard permettant de mieux comprendre le processus d’apparition et développement de cette pathologie différenciée par 2 types de diabète.

(JPG)


Un exposé argumenté et précis du Dr Noureddine pour faire connaître cette maladie insidieuse et chronique qu’est le diabète, une approche systémique, et historique - le facteur temps - temps et soif par exemple- des repères contextualisés, des indicateurs - bon pied, bon oeil... - des conseils pratiques, des échanges fructueux, un travail d’équipe rassurant et sympathique...

La précision n’excluant pas les mots simples, des exemples ciblés, diverses démonstrations du matériel utilisé pour les injections d’insuline... Evitant un jargon médical trop souvent hermétique, les professionnels de la santé ont offert aux présents une approche compréhensible et même parfois ludique.

(JPG)


C’était ensuite autour de Mme Esquirol, diététicienne, d’intervenir sur le régime alimentaire, en donnant des conseils précis et de bon sens, et en revenant sur quelques lieux communs aujourd’hui contestés.


Le débat s’instaurait ensuite avec un public motivé qui posait des questions précises...

(JPG)


Bernard Pirredu clôturait la séance et, avant d’inviter au goûter, remerciait le CIAS, Michel Cimaz et son équipe...

Bref, une réussite...

Un rendez-vous est d’ores et déjà programmé pour octobre. Cette rencontre portera sur les maladies cardio-vasculaires.



Jacqueline Cimaz et Fatima Mana



_

[1] Centre Intercommunal d’Action sociale qui a pris le relais des centres communaux d’action sociale



_

Richesse et implication


des participants à cette rencontre...


Un contenu concret et précis des apports des intervenants, une large participation d’un public impliqué, professionnels, élus territoriaux, CLD...

Le désir d’améliorer les services rendus, avec un grand respect pour les familles et une prise en compte dense et partagée des méfaits de la précarité...

(JPG)


A noter également la conscience largement exprimée de l’importance de la formation et de la qualification dans la prise en charge des tout-petits et l’expression par le public de son inquiétude quant à l’avenir d’une Ecole Maternelle qu’aucun dispositif Petite Enfance ne saurait remplacer...





_

Conférence sur le diabète


(JPG)

Voeux du SIVOM/CIAS au personnel


Toutes les communes étaient représentées à cette cérémonie où l’on notait la présence de nombreux maires.

Dans son allocution, Michel Cimaz, Président du SIVOM/CIAS, remerciait chacun, disait sa satisfaction à l’égard du travail collectif assuré par le SIVOM/CIAS, tout en regrettant les retards pris dans la construction d’une communauté de communes et leurs conséquences...

Il insistait ensuite sur la qualité du travail effectué par un personnel compétent, expérimenté et disponible, et souhaitait une meilleure reconnaissance sociale et économique pour ce travail.

(JPG)


Ce fut ensuite la remise des cadeaux aux intéressés puis le partage de la galette et du verre de l’amitié, propice aux échanges informels et conviviaux...





_

CIAS : le nouveau Conseil d’Administration




Suite aux dernières élections, Michel Cimaz, réélu Président du C.I.A.S. (Centre Intercommunal d’Action Sociale), a réuni et installé le nouveau Conseil d’Administration.

Outre Michel Cimaz, Président, le Bureau comporte :

-  Daniel Barral, vice-Président, Nicole Chazel, adjointe à Saint-Apollinaire, Gérard Goulley, Conseiller Municipal de Vernoux, Anne Julien, de C.E.D.R.E..

Autres membres :

-  Christian Alibert, Maire de Chateauneuf-de-Vernoux, Jean-Pierre Anchisi, Conseiller Municipal à Silhac, Marie-Thérèse Louis, adjointe à Saint-Julien-le-Roux, Maxime Corbin, Tremplin Insertion, Marcel Dejours, FNATH, madame Latte, ADMR, Martine Paravel, M.S.A..


Au cours de cette réunion d’installation l’évolution du CIAS a été évoquée.

Il est passé

-  d’une activité de guichet administratif, à celle

-  d’analyse des besoins sociaux d’un territoire inter-cantonal,

-  d’élaboration de projets,

-  de réalisation de ces projets,

-  et maintenant d’évaluation-régulation des fonctionnements des structures réalisées.


Ce savoir-faire collectif du CIAS permet d’envisager un avenir "très constructif".





_

P.E.R. Petite enfance, signatures ce 1er mars 2007 !

POLE D’EXCELLENCE RURALE « MISE EN RESEAU DE L’ACCUEIL DE LA PETITE ENFANCE, UN ENJEU DE DEVELOPPEMENT RURAL GLOBAL ET DE LIEN SOCIAL »

« La démarche des pôles d’excellence rurale, lancée par le gouvernement en décembre 2005 vise à soutenir des initiatives innovantes, s’appuyant sur un partenariat public privé fort, et s’inscrivant dans une logique de développement durable. Elle répond au souhait exprimé de « renforcer les dynamiques de projets, créatrices d’emplois en milieu rural ».

L’Etat, représenté par le Préfet de l’Ardèche, Claude VALLEIX, d’une part, et d’autre part, le SIVOM du canton de Vernoux, représenté par son Président, Michel Cimaz, ont signé ce 1er mars 2007, à Privas, une convention, en présence de Christian ESTROSI, Ministre Délégué à l’Aménagement du Territoire

(JPG)

Projet de « pôle d’excellence rurale » inter cantonal (Vernoux, Lamastre, Pays de Crussol) il répond aux critères retenus au titre des services et accueil de nouvelles populations, en milieu rural, avec un partenariat public/privé, et une contribution au développement durable.

Le territoire concerné qui comporte 21 communes pour 11 602 habitants, est en effet confronté au vieillissement d’une partie de la population et à un accroissement de population dû à l’arrivée de nouvelles familles, d’où des besoins en services de proximité notamment dans le domaine de la petite enfance.

Le projet vise à :

-  renforcer les structures existantes,
-  modérer les coûts par une mutualisation des moyens et
-  rechercher une complémentarité entre les différents modes de garde.

Au-delà de l’accueil de la petite enfance, ces services devraient constituer un levier pour le développement économique, l’intégration des populations et la structuration du territoire.

Le projet comporte trois opérations :

-  Création d’un relais assistantes maternelles à l’échelle du territoire (rénovation de locaux, achat d’un véhicule, mobilier et matériel informatique),
-  Rénovation et extension de la crèche de Lamastre,
-  Création de 2 structures multi-accueil sur Alboussière et Vernoux (construction de locaux, achat d’un véhicule, mobilier et matériel informatique).

(JPG)

Il est le fruit d’une concertation poussée entre élus, habitants, assistantes maternelles, associations, entreprises, MSA, CAF, PMI (services du Conseil Général) et CEDRE (site de proximité). C’est cette démarche de démocratie participative, impulsée par le Président su SIVOM de Vernoux et riche des apports de tous et toutes, dans chaque village, qui fait la pertinence et la force de son contenu.

Les réflexions engagées en 2005 pour les SIVOM et en 2006 pour la Communauté de Communes, se sont rencontrées cette année dans le cadre du Contrat de Pays.

Le fonctionnement sera assuré par deux associations (la Ribambelle pour le Réseau d’Assistantes Maternelles (RAM) et la structure multi-accueil du SIVOM de Lamastre, la Tribu pour les deux mini structures).

Le caractère innovant du projet vient de cette démarche et de son ancrage dans la transformation durable du territoire - prise en compte de l’environnement dans le projet architectural, outil aussi de développement local avec la création de 13 emplois directs, la construction des 2 structures et du RAM, le maintien et la professionnalisation des assistantes maternelles existantes, sans compter les créations d’emplois induites dans les entreprises du secteur...

La conduite du pôle d’excellence rurale :

Le comité de pilotage du pôle d’excellence rural est mis en place comprend des représentants de la préfecture, du Conseil Régional Rhône-Alpes, du Conseil Général de l’Ardèche, du SIVOM du canton de Vernoux, de la Communauté de Communes du Pays de Crussol, du SIVOM du Canton de Lamastre, de la MSA, de la CAF, du Syndicat Mixte de la Vallée de l’Eyrieux, de l’Ouvèze et du plateau de Vernoux, du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche, du Site de Proximité CEDRE, des associations " la Ribambelle " et " la Tribu ". Il est présidé par le Président du SIVOM du canton de Vernoux.

(JPG)

Les missions du comité de pilotage :

-   s’assurer de la bonne coordination et de la réalisation des opérations,

-   fournir de manière régulière, bilan et éléments sur l’avancement de chacune des opérations inscrites dans le projet,

-   proposer au besoin des réajustements n’affectant ni l’équilibre du projet, ni le calendrier de réalisation, et restant compatibles avec les règles financières en vigueur,

-   susciter la promotion des activités développées dans le cadre du pôle,

-   organiser le suivi de l’impact emploi, en y associant service public et maisons de l’emploi,

-   veiller à la réalisation, par le porteur de projet, de l’évaluation annuelle des impacts du dispositif, et, au terme des trois années de l’évaluation finale.

L’évaluation qui devrait être continue, associera l’ensemble des acteurs concernés, en fonction d’un cahier des charges à élaborer, à une équipe d’évaluateurs sous la reponsabilité du SIVOM de Vernoux.

La labellisation par l’Etat du PER « Mise en réseau de l’accueil de la petite enfance, un enjeu de développement rural global et de lien social » s’accompagne d’un soutien spécifique de 410.000 € (quatre cent dix mille euros).

Des conventions sont passées par le Préfet avec chacun des maîtres d’ouvrages dont les actions ont été retenues pour des opérations qui devront obligatoirement avoir connu un commencement d’exécution au cours de l’année 2007 et être achevées au plus tard en 2009. L’Etat apporte son concours au comité de pilotage du pôle d’excellence rurale. Il peut également apporter son concours en ingénierie dans la finalisation des projets.

_

Pôle d’excellence rurale


Présentation au Président du Conseil Général, au CIAS, à Châteauneuf-de-Vernoux, le 8 février 2007

Le CIAS -Centre Intercommunal d’Action Sociale- est une intercommunalité sociale. Il est au SIVOM ce que le CCAS est à la commune, même loi, même règlement...mais aussi mutualisation des moyens à l’échelon intercommunal.

Sa création remonte à 1998 à l’initiative de Daniel BARRAL

Ce CIAS a cherché sa voie jusqu’en 2001-2002 aussi bien dans son fonctionnement que dans son financement. Grâce à la compréhension des élus et l’aide du Conseil Général il a retrouvé son équilibre en 2003 avec, c’est vrai l’arrivée d’une nouvelle équipe au pilotage du SIVOM.

(JPG)


Le siège du CIAS est ici à CHATEAUNEUF mais la secrétaire, Hélène ROCHIER, tient des permanences dans certaines communes.

Ses missions sont très diverses, travail pour le Conseil Général, dossiers APA, CMU, Aide Sociale, RMI, surendettement, l’insertion et puis des aides multiples jusqu’à l’accompagnement administratif très fort du Centre de Loisirs Intercommunal de Vernoux.

Depuis deux ans environ, le CIAS a pris une autre dimension, il continue à assumer les tâches dont on vient de parler mais en plus et surtout il travaille à l’élaboration d’une politique sociale sur son territoire.

C’est ainsi qu’il a repéré des problèmes au niveau de l’accueil de la petite enfance.

Nous avons commencé par faire un état des lieux, en recensant les 11 assistantes maternelles du territoire (à ce jour 17 après notre action), nous les avons réunies, elles ne se connaissaient pas, très vite elles ont travaillé ensemble, mis au point un tarif unique....nous faisions le travail d’un Relais d’Assistantes Maternelles mais ce n’est pas notre rôle.

Avec les techniciens du Conseil Général, de la CAF, de la MSA, du site de proximité CEDRE qui nous ont accompagnés dans toutes les réunions et démarches nous avons rencontré les gens intéressés dans chaque commune, dans les entreprises, nous avons recueilli des avis, des souhaits... parfois peu de public, parfois beaucoup. Nous avons rendu compte du contenu de ces rencontres aux élus, aux gens intéressés ici même il y a un an, il y avait beaucoup de monde.

Il a été décidé la création de 2 groupes de travail :

-  un groupe accueil petite enfance,
-  un groupe Centre de Loisirs avec pour mission d’élaborer des propositions concrètes pour juin 2006... en effet à cette date nous devions renouveler le Contrat Temps Libre et apporter notre contribution à la construction du Contrat de Développement Rhône-Alpes.

Les groupes ont été fournis, pas de défections, on y est passé de l’utopie au souhaitable et au réalisable. Toutes les propositions étaient analysées, chiffrées, leur faisabilité légale et financière était établie.

Dans l’été, le Préfet, qui connaissait nos travaux, nous a demandé par l’intermédiaire de la MSA de bâtir un PER - Pôle d’excellence rurale, ce qui a été relativement facile pour nous ; nous avions les données et connaissions les besoins. Cela nous permettait de passer l’obstacle majeur : la taille critique, trop faible de notre territoire.

Nous sommes passés de l’intercommunalité à l’intercantonalité puisque le PER dont le SIVOM du canton de Vernoux est porteur concerne notre territoire mais aussi celui de la Communauté de Communes du Pays de Crussol, présidée par Jacques DUBAY et le Sivom de Lamastre présidé par Jean Paul VALLON.

Nous avons eu la satisfaction de voir notre PER faire partie des 4 PER ardéchois labellisés par l’Etat.

(JPG)



Ce PER prévoit la restructuration et l’agrandissement de la crèche de Lamastre, la création d’un relais d’assistantes maternelles (RAM) intercantonal, une structure multiaccueil de 12 places (extensibles à 20) sur Alboussière, une structure multiaccueil de 12 places (extensibles à 20) sur le secteur de Vernoux avec comme originalité d’offrir des horaires d’accueil d’une grande amplitude, le temps d’ouverture de la crèche serait complété le matin et le soir par des assistantes maternelles salariées de la crèche. Ce PER serait créateur de 10 emplois.

L’Etat financerait les investissements à hauteur de 50% sur Vernoux et Alboussière car nous sommes en Zone de Revitalisation Rurale (ZRR) et à 35% sur Lamastre hors ZRR

Pour nous les 30% restants étant pris en charge par la CAF, coût résiduel pour de tels équipements 80 000€.

Nous avons pu, pour le CIAS, intégrer ces données dans le contrat Enfance Jeunesse que nous avons signé avant-hier (cf article ci-dessous). Ce contrat prévoit l’aide de la CAF et de la MSA pour le fonctionnement de ces structures mais aussi pour le fonctionnement des centres de loisirs à Vernoux, Silhac, St Jean Chambre et la création, avec l’aide du Conseil Général, d’un poste de coordonnateur pour ces centres.

Concernant le RAM -porté par la Ribambelle (qui gère la crèche de Lamastre) il devrait fonctionner dans un local rénové de l’hôpital de Vernoux. Nous avons rencontré hier, Madame Tourneur, Directrice de l’hôpital, qui est favorable aux rencontres intergénérationnelles.

Un mot encore concernant le site de proximité CEDRE et Anne Julien sa responsable. CEDRE joue, entre autre, un rôle d’ingénierie sociale ; dans toutes nos rencontres son rôle a été de proposer une méthodologie, un recentrage dans la discussion, une synthèse ensuite. Le CIAS participe financièrement au fonctionnement de CEDRE, de ce fait chaque commune peut bénéficier de sa compétence dans d’autres domaines tels que la création d’entreprises, la recherche de locaux professionnels, la transmission d’entreprises, l’aide à l’installation de jeunes agriculteurs, le télétravail......

Cette mise en place représente beaucoup de travail, d’énergie mais chacun a conscience de construire des équipements qui ne sont pas que des éléments de confort social mais qui sont bien des outils de développement économique et des outils d’aménagement du territoire.




_

Un temps fort dans la vie du CIAS

La signature du Contrat Enfance-Jeunesse...

Après un long processus de consultation et implication des populations, un partenariat exemplaire, de nouveaux services pour les familles...

Le Contrat Temps Libre arrivant à expiration, un nouveau Contrat Enfance-Jeunesse a été nécessaire.

Il a été signé ce 6 février 2007 par Michel Cimaz, Président du CIAS, M.Herrelier, Président de la CAF d’Annonay, et M.Jouve, Président de la MSA.


(JPG)

Ce contrat prévoit sur quatre ans une aide conséquente de la CAF et de la MSA au CIAS pour les Centres de loisirs de Saint-Jean-Chambre, Silhac, Vernoux,
-  la création d’un poste de coordonateur de l’activité de ces centres et d’action envers les adolescents -avec l’aide du Conseil Général,
-  la création, l’animation d’un relais d’Assistantes Maternelles intercommunal,
-  le fonctionnement de la future crèche cantonale- quand celle-ci existera grâce au Pöle d’Excellence Rurale qui vient d’être labellisé par l’Etat.

Ces aides substantielles s’ajoutant aux participations communales permettent au CIAS de pérenniser les actions en direction des jeunes et de la petite enfance.

Permanences CIAS

Un lundi sur trois Madame ROCHIER, secrétaire du CIAS, Centre Intercommunal d’Action Sociale, tient une permanence en mairie de 14 à 15 h 30. Elle est à la disposition des habitants pour tout renseignement et démarche d’ordre social.

(JPG) Hélène Rochier

Le mardi 10 janvier 2006 a eu lieu en mairie une réunion publique du C.I.A.S avec les représentants du Site de Proximité Cèdre et de la CAF d’Annonay, sur l’accueil des enfants.

Le compte-rendu d’Hélène Rochier et quelques images...

(JPG)

Présentation du Centre Intercommunal d’Action Sociale du Canton de Vernoux et de la réflexion menée autour de l’enfance

Parents, Représentants d’association, Elus se sont réunis mardi 10 janvier en la mairie de St Apollinaire de Rias pour débattre des problèmes liés à l’accueil des enfants sur la commune. Il s’agissait de l’avant dernière réunion organisée par le C.I.A.S dans les communes du Canton.

Monsieur CIMAZ, Président du C.I.A.S et Maire de la dite commune avec Mme WEISS, vice-présidente ont rappelé le fonctionnement et les missions du C.I.A.S :
-   instruction des demandes R. M. I
-   instruction des demandes de C.M.U (couverture maladie universelle)
-   instruction des demandes d’aide sociale auprès des personnes âgées, des personnes handicapées
-   instruction des demandes d’A.C.T.P (allocation compensatrice tierce personne pour les personnes de - de 60 ans)
-   instruction des demandes d’A.P.A à domicile (allocation personnalisée à l’autonomie)
-   instruction des demandes d’Allocation Adulte Handicapé

et re situés le projet enfance ainsi que le travail mené jusqu’ici par le groupe de travail depuis un an.

(JPG)

Photographie de la commune -

St Apollinaire est une commune éparpillée de 120 habitants :
-   2 artisans, 6 agriculteurs (tranche d’âge : entre 30 et 60 ans), surtout des reprises familiales, une agriculture basée sur l’élevage. Quelques emplois salariés (Calixte à Vernoux, Chomarat au Cheylard, ....)
-   Une école fermée depuis 1982 ; les enfants aujourd’hui en fonction du lieu de résidence sur la commune sont orientés soit vers l’école de St Jean Chambre , soit sur Vernoux. Un ramassage scolaire est en place pour le primaire et le secondaire.
-   Au niveau associatif, une association culturelle fréquentée par tout public de différentes classes sociales et professionnelles avec multiples activités (théâtre, art plastique, atelier d’écriture, etc ...). En fonction de la thématique, on y retrouve des adolescents (13/16 ans). L’on constate également que les enfants fréquentent plus le pôle multi-media pendant les vacances scolaires pour des activités sur ordinateur. Un problème de mobilité subsiste.

(JPG)

Des évolutions perçues depuis 3 ans -

En effet, Monsieur le Maire relate que le nombre d’habitants devrait être en augmentation avec l’arrivée d’une population jeune ; ces nouvelles populations générant une demande importante de logements, de terrains constructibles. Cela se traduit en effet par 4 voire 5 demandes par semaine formulées soit lors d’un passage en mairie, soit lors d’un contact téléphonique. Un travail sur la carte communale est en cours pour permettre l’ouverture de terrains à la construction et sera mis à l’enquête publique en mars 2006. La commune a déjà recensé 6 enfants de - de 3 ans alors qu’il n’y a pas d’Assistante Maternelle ; ce qui laisse présager des besoins. Si certaines familles souhaitent venir s’installer, il sera nécessaire qu’il y ait au moins une Assistante Maternelle Agréée sur la commune. Egalement une structure collective serait à envisager sur la commune de Vernoux.


Réalisation : Inforoutes de l'Ardèche -- PackWeb -- Spip --